Le capitaine Ibrahim TRAORE à l’écoute des étudiants: de bonnes perspectives pour la jeunesse universitaire burkinabè

Le Président de la Transition, Chef de l’Etat le capitaine Ibrahim TRAORE a rencontré les étudiants à l’Université Joseph Ki Zerbo de Ouagadougou, le mardi 17 janvier 2022. Les échanges ont entre autres porté sur les difficultés rencontrées par les étudiants et la situation sécuritaire qui prévaut au Burkina Faso.

C’est une jeunesse estudiantine fortement mobilisée qui a réservé un accueil chaleureux au Président de la Transition, le capitaine Ibrahim TRAORE. Cette rencontre a été l’occasion pour le Président TRAORE de s’imprégner des préoccupations des étudiants et éventuellement y apporter des solutions . « Je mesure l’ampleur des difficultés auxquelles vous faites face pour pouvoir apprendre », a-t-il souligné.

Ces difficultés sont entre autres l’insuffisance d’infrastructures, le chevauchement des années universitaires, le manque d’anticipation, les universités menacées par le terrorisme au niveau régional. S’agissant du problème sécuritaire, le Président TRAORE se dit conscient de  l’ampleur de la situation. « Le nombre d’attaques s’est multiplié mais nous allons donner le maximum de nous-mêmes pour lutter contre nos ennemis car leur nouvelle stratégie est de s’attaquer aux populations civiles », a relevé le chef de l’Etat.

Les échanges entre le président de la Transition et les étudiants ont également porté sur les attaques terroristes, les problèmes d’infrastructures, de restauration et la volonté des étudiants à s’enrôler comme Volontaires pour la défense de la patrie (VDP). Selon le Président Ibrahim TRAORE, la sécurisation du territoire est une préoccupation majeure du Gouvernement et pour ce faire, il y a actuellement un accroissement des recrutements au sein de l’armée et une formation des VDP en cours ainsi qu’un renforcement des équipements. Après leur formation, les VDP seront affectés dans les zones rouges. En outre, il y aura un redécoupage des territoires de notre pays pour un meilleur contrôle.

Des efforts sont faits également sur le terrain pour que les personnes déplacées internes soient ravitaillées en vivres et relogées par la suite. De nouveaux partenariats sont en train d’être tissés pour que les laboratoires universitaires soient dotés de matériels ainsi que des bourses d’études pour les étudiants. Le Président du Faso s’est dit très content de la volonté des étudiants à vouloir s’enrôler comme VDP, mais il souhaiterait plutôt qu’ils soient formés dans la fabrication des kalachnikovs. « Je suis fier de votre patriotisme et je vous promets de faire rehausser ce patriotisme au Burkina Faso », a-t-il rassuré. « Le fonds du problème du Burkina Faso est la gouvernance et il faut que cela change. Notre moral est fort et nous n‘allons jamais nous décourager », a-t-il ajouté. Il s’est dit émerveillé par la jeunesse burkinabè lors du recrutement des VDP et a invité les étudiants à se départir de certains faits tels que les velléités et à éviter la violence verbale.

« Ma plus grande préoccupation est que la jeunesse reste en veille car le combat pour la souveraineté est une lutte de longue haleine », a-t-il terminé.

Le Service d’information du Gouvernement

Print Friendly, PDF & Email

Articles Recommandés

Compte rendu du Conseil des ministres de ce vendredi 8 avril 2016

Sig-Burkina

Secteur des Transports au Burkina : les nombreux acquis du PNDES I

Sig-Burkina

Déclaration liminaire de SEM le Président du Faso à la rencontre des familles des victimes du crash du vol AH-5017 d’Air Algérie le vendredi 26 juillet 2014

Sig-Burkina

Leave a Comment

Enter Captcha Here : *

Reload Image

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus...

Recommended
Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou,le mercredi 11…