Situation sécuritaire au Burkina Faso : le COTN donne 14 jours aux populations vivant dans les zones d’intérêts militaires pour rejoindre les zones plus sécurisées.

Dans le cadre des actions menées et en cours dans la lutte contre le terrorisme, Le Commandant du Commandement des Opérations du théâtre national (COTN), le Lieutenant-Colonel Yves Didier BAMOUNI, était face à la presse pour informer des différentes mesures sécuritaires prises pour combattre l’hydre terroriste. Il était en compagnie du Ministre en charge de l’Action humanitaire, Lazare ZOUNGRANA , le vendredi 24 juin 2022, pour faire le point sur l’assistance humanitaire, suite aux attaques de Seytenga.

Ce point de presse intervient après la tenue du Conseil supérieur de la défense nationale tenue le 20 Juin 2022, qui avait déjà pris certaines décisions suite à l’attaque de Seytenga. Pour lui, les Forces de défense et de sécurité (FDS) ont été déjà déployées sur les lieux et mènent des actions en collaboration avec le reste de l’armée et les volontaires pour la défense de la patrie (VDP). Afin de traquer les groupes armés terroristes, qui ont refusé l’offre de dialogue du Chef de l’Etat. Néanmoins pour rassurer davantages les populations, concernant Seytenga, les FDS sont venues en aide aux populations sur les plans opérationnel et humanitaire. « Des opérations de sécurisation ont été ménées par des unités d’intervention déployées pour l’occasion, ces unités ont aussi procédé à la fouille des concessions pour retrouver les corps et aider à l’inhumation.

Toujours concernant les évènements tragiques de Seytenga, le Commandant du COTN dira, « quant à la traque des auteurs des tueries de Seytenga tous les moyens sont mis en œuvre pour rechercher les auteurs et les mettre hors d’état de nuire ». La promesse faite par le Chef de l’Etat aux popûlations de Seytenga sera tenue, a rassuré le Lieutenant Yves Didier BAMOUNI.

Concernant les différentes mesures sécuritaires, le C0TN a donné 14 jours aux populations vivant dans les zones d’intérêts militaires pour rejoindre les zones plus sécurisées. Pour lui cela est nécessaire, parce qu’il est important de distinguer les amis des ennemis a indiqué le Lieutenant-colonel, Ives Didier BAMOUNI, le Commandant du COTN. Toujours dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, au cours de ce point de presse, certaines mesures ont été prises, notamment <<l’interdiction, pendant une période de 03 mois, la circulation de moto de type Aloba, Sanili, Fortune, ainsi que les tricycles à usage de transport dans les zones à fort défi sécuritaire>> a signifié le Commandant du COTN.

Ce sont 08 régions administratives qui sont concernées par cette mesure : la Boucle du Mouhoun, les Cascades, le Centre-Est, le Centre-nord, l’Est, les Hauts Bassins, le Nord et le Sahel. Les communes, les provinces, et les villages, concernées par la décision d’interdiction de circulation d’engins motorisés, seront précisées par les autorités compétentes, a-t-il laissé entendre. Lazare ZOUNGRANA, quant au ministre en charge de l’action humanitaire, il a fait le point des actions humanitaire et de solidarité à l’endroit des déplacés internes, de Seytenga « entre le 12 et le 22 juin 2022, ce sont « 31 201 personnes qui ont fui les zones d’insécurité, et qui ont été récencées. Elles ont bénéficié de 150,6 tonnes de vivres, de distribution de plus de 45 millions de cash monétaire et de 500 abris en cours d’installation. Les premiers soins leur ont été administrés par le ministère de la Santé et ses partenaires, a indiqué le ministre Lazare ZOUNGRANA.

Le Service d’information du gouvernement

Print Friendly, PDF & Email

Articles Recommandés

5ème conférence au sommet du TAC entre le Burkina Faso et la République de Côte d’Ivoire :13 accords ont été signés

Sig-Burkina

La province du Kouritenga à l’œuvre pour la réussite du scrutin du 29 novembre

Sig-Burkina

Opération billetage de mai 2015 : Une exigence de bonne gouvernance

Sig-Burkina

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus...

Recommended
Premier ministre.Albert.OUEDRAOGO Le Premier ministre, Albert Ouédraogo, s'est rendu ce…