Audience à la Primature : une délégation gouvernementale échange avec le monde du commerce

Ministre Lionel Bilgo

Le premier ministre, Son Excellence Monsieur Albert OUEDRAOGO, a reçu en audience, le jeudi 9 juin 2022, à Ouagadougou, les acteurs du commerce et d’autres structures du secteur privé. La baisse du prix du pain, du sucre, de l’huile et du riz était au menu des échanges. Le ministre en charge du commerce et le ministre Porte-parole du gouvernement ont aussi pris part à cette rencontre.

Après plusieurs semaines de concertations entre les acteurs du commerce, notamment les boulangers et d’autres structures du secteur privé avec le gouvernement, l’heure est au dénouement. Ces deux parties ont trouvé un consensus sur les mesures gouvernementales relatives aux prix du pain, du riz, de l’huile et du sucre. Selon le ministre de l’Education nationale, de l’Alphabétisation et de la Promotion des langues nationales, Porte-parole du gouvernement, Monsieur Lionel Bilgo, ces accords ont porté sur la baisse des prix des produits de grande consommation à savoir le sucre, le riz et l’huile tout en favorisant une baisse des droits de douane de ces produits alimentaires. Il ajoute que cette baisse est estimée à 2,25 milliards F CFA pour le riz, 3,4 milliards F CFA pour le sucre et 9 milliards F CFA pour l’huile. L’impact global sur le budget de l’Etat est évalué à 14,3 milliards F CFA. Il rassure la population que cette baisse des droits de douane va permettre à l’ensemble des importateurs de réduire le prix de ces denrées alimentaires. Il poursuit que pour pallier d’éventuelles inflation, il y aura des contrôles inopinés des lieux de stockage des céréales afin d’inciter les commerçants à les vendre à coûts acceptables.

A l’endroit des boulangers, le prix de la baguette de pain est maintenu à 150 F CFA avec une baisse de son poids à 160g. Il y a également la prise en charge directe des factures d’eau et d’électricité pour un montant maximum de 150 000 FCFA par mois et par boulangerie ayant une fiche fiscale. Le ministre Porte-parole du gouvernement a également fait cas de la mise en place d’une ligne de crédit de cinq milliards F CFA pour accompagner les boulangers. Le ministre du Développement industriel, du Commerce, de l’Artisanat et des Petites et moyennes entreprises, Monsieur Abdoulaye Tall, a, pour sa part, indiqué que les mesures entrent en vigueur immédiatement. « Mais, l’on pourrait avoir un léger décalage sur l’application des prix, car les importateurs et détaillants ont des anciens stocks des produits concernés par les accords », a-t-il souligné. Selon lui, « les acteurs ont déjà montré leur bonne volonté ».

Le premier vice-président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Burkina Faso, Monsieur Mamady Sanoh, a par ailleurs félicité le gouvernement pour avoir facilité le dialogue. « La question de la vie chère est mondiale. Il fallait que l’on se mette ensemble pour trouver des solutions. Les industriels aussi peuvent se rassurer qu’ils sont pris en compte, car sans production industrielle, il n’y a pas de développement économique », a-t-il dit.

Le président de la Ligue des consommateurs du Burkina, Monsieur Dasmané Traoré, a interpellé les détaillants au strict respect des mesures prises par le gouvernement. « Nous osons espérer que ces mesures vont avoir un impact positif sur le consommateur burkinabè », a- t-il souligné.

A travers ces mesures fortes prises par le gouvernement, l’Etat burkinabè compte lutter contre la vie chère au Burkina Faso.

Le Service d’information du gouvernement

Print Friendly, PDF & Email

Articles Recommandés

Compte rendu du conseil des ministres du 14 mars 2012

Sig-Burkina

Drame à Accra : les condoléances du gouvernement au peuple ghanéen

Sig-Burkina

Discours du Premier Ministre à la conférence des forces vives de la nation sur la rationalisation du système de rémunération des agents publics de l’Etat

Adams OUEDRAOGO

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus...

Recommended
Communiqué du gouvernement du 12 juin 2022 Telecharger la version…