75ème ASSEMBLÉE MONDIALE DE LA SANTÉ : DECLARATION DE MONSIEUR LE MINISTRE DE LA SANTE ET DE L’HYGIENE PUBLIQUEjean Claude kargougou, Dr Robert Lucien Jean-Claude KARGOUGOU

dr,

– Monsieur le Président, – Monsieur le Directeur Général – Mesdames et Messieurs les délégués, Le thème de cette assemblée « La santé pour la paix, la paix pour la santé » est interpellateur pour mon pays, qui depuis quelques années est confronté à une importante crise sécuritaire du fait des attaques terroristes qui ont causé le déplacement d’environ deux millions de personnes constituées à 85% de femmes et d’enfants. En outre, cette crise engendre de nombreuses victimes civiles et militaires. Cette crise entraine aussi la fermeture et la destruction de plusieurs centres de santé, compromettant ainsi la continuité des services essentiels de santé et de nutrition. L’insécurité alimentaire annoncée sera très probablement doublée d’une crise nutritionnelle aigue. Pour faire face à cette situation, le Gouvernement du Burkina Faso met l’accent sur les soins de santé primaires avec un focus sur la santé communautaire et l’auto prise en charge afin de délivrer des services essentiels de santé et de nutrition aux femmes et aux enfants. A cet effet, la gratuité des soins au profit des femmes et des enfants de moins de cinq ans, financée par le budget de l’Etat à hauteur de 50 millions de dollars par an, sera renforcée. Aussi, le Gouvernement travaille à renforcer les capacités des dix-sept mille agents de santé à base communautaire pris en charge par le budget de l’Etat avec l’appui des partenaires techniques et financiers, y compris les humanitaires. Le renforcement de la chaine d’approvisionnement en produits de santé jusqu’au dernier kilomètre constitue aussi une priorité pressante. Par ailleurs, le Burkina Faso est aligné sur la volonté de renforcer le dispositif de prévention, de préparation et de réponse aux urgences de santé publique. Conscient de la faible couverture des personnes complètement vaccinées contre la COVID-19 qui s’établie à 7%, le Gouvernement entend intensifier les campagnes de vaccination. Enfin, mon pays lance un appel à une augmentation des contributions des pays membres afin de parvenir à l’horizon 2029-2030, à une proportion de 50/50 des contributions des pays membres versus partenaires. Gardez à l’agenda de la santé mondiale la situation humanitaire que vit le peuple résilient du Burkina Faso. Je vous remercie !

Le Service d’information du gouvernement

Print Friendly, PDF & Email

Articles Recommandés

Prise de contact du nouveau gouvernement avec le Président du Faso : l’exécutif affiche complet

Sig-Burkina

Compte rendu du Conseil des ministres du vendredi 18 mars 2022

Sig-Burkina

Hadj 2018 : Le vol de la compagnie Flynas du 07 août reporté au 08 août

Sig-Burkina

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus...

Recommended
Communiqué.perko Télécharge la version pdf ici : Communique-du-Gouvernement-PerkoaTélécharger Le Service…