Conférence de presse du gouvernement

Une conférence de presse sur les questions d’actualité a été animée le lundi 11 avril 2022 par trois (03) membres du Gouvernement. Il s’agit des ministres Wendkouni Joël Lionel BILGO, Porte-parole du Gouvernement, Barthélémy KERE de la Justice et des droits humains, chargé des relations avec les institutions, et Abdoulaye TALL du Développement industriel, du commerce, de l’artisanat et des petites et moyennes entreprises.

Le ministre en charge du commerce, a expliqué à la presse que la crise alimentaire et les difficultés de ravitaillement des marchés, l’inflation des prix et la rareté de certains produits sont tous dus à la mauvaise campagne agricole écoulée. Cette situation a entrainé une forte demande des produits de première nécessité, et pour faire face à cette demande croissante, le Gouvernement a pris des mesures interdisant l’exportation des céréales produites dans notre pays. Une autre mesure est l’ouverture des boutiques témoins permettant d’offrir des céréales à prix subventionné à hauteur de 6000FCFA le sac de 50kg au profit des personnes défavorisées. Le gouvernement a aussi décidé de l’approvisionnement des stocks de sécurité et le renforcement du contrôle des lieux de stockage. 

« Toutes ces initiatives n’ont pas réussi à endiguer les prix mais les efforts se poursuivent afin de parvenir à un consensus entre le gouvernement et les différents acteurs » a souligné monsieur Abdoulaye TALL. Sur la question des hydrocarbures, il a précisé qu’à la date du 11 avril 2022, « le Burkina Faso peut être considéré comme le pays de la sous-région ayant le prix des hydrocarbures le moins cher à la pompe grâce aux subventions de l’Etat ». 

Quant au ministre chargé de la Justice, monsieur Barthélémy KERE, il est revenu sur les évènements survenus à Béguédo, dans la nuit du 31 mars au 1er avril 2022, suite à des actes de vandalisme. Les enquêtes menées par le Tribunal de Tenkodogo, ont permis d’interpeller une trentaine de personnes. Le Tribunal a placé 23 personnes sous mandat de dépôt et 09 personnes ont été libérées après leur audition. La première audience des personnes déférées est prévue pour le 20 avril 2022. Pour les personnes en fuite, des avis de recherche sont en cours et le ministre invite la population à coopérer afin de les retrouver. 

En ce qui concerne les acteurs de justice qui ont quitté les localités à forts défis sécuritaires, « le Gouvernement a pris des mesures pour permettre aux différents usagers de rentrer en possession de leurs actes sans avoir à se déplacer dans lesdites zones » a indiqué monsieur Barthélémy KERE.

Le ministre Porte-parole du Gouvernement avant d’ouvrir ces échanges avec la presse a demandé une minute de silence à la mémoire de toutes les victimes du terrorisme. Wendkouni Lionel Joël Bilgo a aussi rappelé l’attachement du Burkina Faso aux droits humains qui sont entre autres le droit à la vie, le droit à l’éducation, le droit à la santé, … Ces droits, a-t-il souligné, sont actuellement mis en mal à cause des actes de terrorisme. Monsieur Bilgo a rassuré que le gouvernement multipliera les actions pour un retour rapide de la paix dans le pays.

Le Service d’information du gouvernement

Print Friendly, PDF & Email

Articles Recommandés

Suivi-évaluation des mesures présidentielles dans sa composante eau et assainissement : Etape de Dapélogo et de Ziga

Sig-Burkina

Académie nationale sur l’économie verte : Conjuguer les efforts afin d’atteindre les objectifs en matière de développement durable

Sig-Burkina

Communiqué nécrologique

Sig-Burkina

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus...

Recommended
18 Télécharger la version pdf ici ! Le Service d'information…