Déclaration de Madame la Ministre de L’Environnement, de l’Energie, de l’Eau et de l’Assainissement à l’occasion de la célébration de la Journée Internationale des Forets

  • Chers compatriotes,
  • Mesdames et messieurs,

A l’instar des autres peuples du monde entier, le Burkina Faso, célèbre le 21 mars de cette année, la Journée Internationale des forêts.

Depuis 2012, l’Organisation des Nations-Unies pour l’Agriculture et l’Alimentation (FAO) a institué le 21 mars de chaque année comme Journée Internationale des Forêts.

A cet effet chaque année, un thème est défini afin d’approfondir les réflexions sur les problématiques et enjeux majeurs relatifs à la gestion durable des forêts.

Aussi, prenant en compte les enjeux des écosystèmes sur le plan économique, écologique, social et sécuritaire, la période 2021-2030 a-t-elle été proclamée « Décennie pour la restauration des écosystèmes » par l’Organisation des Nations Unies ».

Le thème de la Journée Internationale des Forêts de l’année 2022 est             « Les forêts et une production et une consommation durable ».

Ce thème nous rappelle, si besoin en était, l’importance des forêts dans les systèmes de production et l’impérieuse nécessité d’adopter des modes de productions et de consommation durable.

En effet, il est établi que les forêts constituent un capital primordial pour le bien-être des populations tant rurales qu’urbaines. Elles contribuent à la satisfaction des besoins en biens et services écosystémiques, notamment les services d’approvisionnement, de soutiens, de régulation et culturels etc.

Dans le contexte de lutte contre la pauvreté et de satisfaction des besoins des populations de plus en plus croissants, la gestion durable des forêts constitue un défi majeur.

En effet, le développement des activités consommatrices des ressources naturelles et la conservation de ces mêmes ressources nécessaires au développement, constitue un cercle vicieux.

Pour briser ce cercle vicieux où le capital naturel est une des composantes importantes de la richesse, et son exploitation optimale, une source importante de revenus, il importe d’accorder la plus grande attention aux systèmes de production et aux modes de consommations.

MESDAMES ET MESSIEURS,

L’état actuel de dégradation de nos forêts avec pour conséquences la désertification, la perte de la diversité biologique, la baisse des productivités, les effets néfastes des changements climatiques et récemment, leur occupation par les groupes terroristes nous interpelle.

Il est plus qu’urgent que des actions conséquentes et concrètes soient engagées afin d’inverser la tendance de la dégradation des forêts.

J’invite chaque Burkinabè à s’inscrire dans cette dynamique pour l’intérêt des générations présentes et futures.

Le gouvernement du Burkina à travers mon département ne ménagera aucun effort pour jouer sa partition.

C’est le lieu pour moi d’adresser mes félicitations et encouragements au personnel forestier et à l’ensemble des autres acteurs qui se battent parfois au péril de leur vie pour la gestion durable des forêts.

Je m’incline devant la mémoire de tout défenseur de la nature qui est tombé pour ce combat noble de protection de la nature

J’interpelle tous les acteurs qui rament à contrecourant par leur implication et/ou complicité dans des actes de dégradation des forêts.

Je voudrais saisir cette occasion pour exprimer toute ma gratitude aux partenaires techniques et financiers qui nous accompagnent dans cette mission.

Je salue les efforts des femmes et des hommes, des ONG et associations, qui s’investissent au quotidien pour restaurer notre environnement en proie à de multiples agressions.

Bonne célébration de la Journée Internationale des Forêts.

Que Dieu Bénisse le Burkina Faso

Dr Maminata M. TRAORE/COULIBALY

Chevalier de l’Ordre des Palmes Académique

Le Service d’information du gouvernement

Print Friendly, PDF & Email

Articles Recommandés

Compte rendu du Conseil des ministres du 25 novembre 2021

Sig-Burkina

Ministère de la Défense : premier CASEM de l’année 2018

Adams OUEDRAOGO

Football – Tournoi Régional de l’unité du Centre-ouest : L’équipe de Bakata remporte la 2ème édition

Sig-Burkina

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus...

Recommended
Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou,  le vendredi…