Conférence de presse du gouvernement : 105 projets immobiliers retenus sur 400 soumissionnés.

Le ministre du développement urbain, de l’habitat et de la ville, Maître Bénéwendé Stanislas SANKARA, a animé une conférence de presse le 17 janvier 2022, à Ouagadougou. L’objectif de cette conférence est de rendre compte du contenu du rapport de la Commission Ad’hoc mise en place pour traiter les dossiers pendants, de projets des promoteurs immobiliers.

Le comité ad’hoc a examiné au total 400 demandes de projets immobiliers en instance au ministère en charge de l’habitat en vue de voir leur conformité par rapport aux textes en vigueur, à la cartographie et à la planification urbaine. « Cet examen a permis de retenir 105 projets immobiliers de 44 promoteurs qui remplissaient les critères de sélection », a affirmé Monsieur Camille SOUBEIGA, Directeur général de l’habitat, de l’architecture et de la construction qui a fait aux journalistes le point des travaux du comité. Ces 105 projets immobiliers occuperont un espace de 7000 ha dans différentes zones du Burkina Faso.

Mais il faut retenir que « les 295 autres projets rejetés représentent 23000 ha de terre qui seront libérés et rétrocédés pour une utilisation agropastorale entre autres », a poursuivi Monsieur Camille SOUBEIGA.

A cet effet le comité a suggéré d’opérationnaliser l’Office national du contrôle des aménagements et des constructions (ONC-AC) en le dotant de moyens coercitifs pour la remise en état des sites des 295 projets rejetés.

Selon Maître Bénéwendé Stanislas SANKARA, ministre du développement urbain, de l’habitat et de la ville, le dépôt des 400 projets immobiliers fait suite à l’appel à contribution des promoteurs immobiliers publics et privés pour satisfaire et accroitre l’offre et la demande en logements.

En outre, les résultats des travaux du comité permettront ainsi au département en charge de l’habitat d’opérer des réformes appropriées pour définir les conditions idoines d’exercices de la profession.

Comme perspectives, les 105 projets immobiliers bénéficieront d’un accompagnement de leur ministère de tutelle pour la suite du processus après vérification de la capacité financière des promoteurs concernés.

Pour le ministre en charge de l’habitat, la liste des projets immobiliers retenus sera publiée afin que les populations soient informées et sensibilisées pour éviter de s’engager à leurs risques et périls dans des projets non approuvés.

Toutes ces mesures sont importantes pour installer un environnement adapté à la prise en charge de la nouvelle loi sur la promotion immobilière, a conclu le ministre Bénéwendé Stanislas SANKARA.

Le Service d’information du gouvernement

Print Friendly, PDF & Email

Articles Recommandés

Rencontre du Premier Ministre avec l’Unité d’action syndicale : les crises sociales au centre des échanges

Sig-Burkina

Investiture du Président du Faso 29 décembre 2015

Sig-Burkina

Elections présidentielle et législatives : Ban-Ki Moon félicite les Burkinabè

Sig-Burkina

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus...

Recommended
Le ministre de l’Agriculture, des Aménagements hydro-agricoles, de la Mécanisation,…