Programme d’Urgence pour le Sahel : Plus de 300 milliards F CFA investis pour la résilience des populations

Le Conseil d’orientation stratégique (COS) du Programme d’urgence pour le Sahel au Burkina Faso (PUS-BF) a tenu sa seconde session de l’année 2021, le vendredi 12 novembre 2021, à Ouagadougou. Trois points essentiels étaient inscrits à l’ordre du jour de cette rencontre. Il s’agit du bilan 2017-2020 de mise en œuvre du (PUS-BF), de la nouvelle posture a adopté pour la continuité dudit programme de 2021-2025, et les recommandations. Cette rencontre était présidée par le Chef du gouvernement, Son Excellence monsieur Christophe Joseph Marie DABIRE.

En vue d’améliorer les conditions sécuritaires et réduire la vulnérabilité de la population des régions du Sahel et du Nord, le gouvernement burkinabè a mis en place en 2017 le Programme d’urgence pour le Sahel au Burkina Faso (PUS-BF). Après quatre années de mise en œuvre dudit programme, des résultats probants ont été enregistrés.

Pour le Chef du gouvernement, Son Excellence monsieur Christophe Joseph Marie DABIRE, ce programme est né de la volonté du président du Faso qui a allié « lutte contre le terrorisme et le développement ». Il ajoute : « Les nombreuses réalisations ont changé qualitativement les conditions de vie des populations cibles ».

La ministre déléguée auprès du ministre de l’Economie, des Finances et du Développement, chargée de l’Aménagement du territoire et de la Prospective s’est exprimée au nom du Conseil d’orientation stratégique (COS). Elle annonce que le taux d’exécution du Programme d’urgence pour le Sahel au Burkina Faso (PUS-BF) est de 62,4% qui correspond à 1 500 types d’investissements réalisés et a concerné 3 000 communes des zones concernées dont le financement s’élève à plus de 300 milliards de F CFA. Pour elle, les éléments positifs qu’il faut relever à travers la mise en œuvre de ce programme est la permanence du service public et la continuité du développement malgré le contexte sécuritaire, la maladie à coronavirus et les contraintes budgétaires. Grâce au PUS-BF, sur le plan socio-économique, il y a eu une nette amélioration des conditions de vie des populations, le renforcement des capacités opérationnelles des Forces de défense et de sécurité, la promotion de la cohésion sociale, dixit madame la ministre délégué, Pauline ZOURE.

Pour le Premier ministre DABIRE, « Nous devons également poursuivre et intensifier les actions du PUS- BF parce que ce programme constitue un instrument opérationnel pour la mise en œuvre du Plan national de développement économique et social (PNDES) II.

Une nouvelle posture a adopté pour une meilleure continuité du PUS-BF pour l’horizon 2025. Elle dit ceci : « Ce sont ces orientations, ces nouvelles leçons apprises sur lesquelles le Conseil d’orientation stratégique (COS) a tablé pour formuler une nouvelle méthode d’accompagner les zones fragiles sur la période 2021-2025 ». Elle ajoute que cette nouvelle posture va également adopter le programme d’urgence établi pour l’année 2021-2025 qui consiste, entre autres, à réunir et prendre en compte des actions qui produisent rapidement beaucoup plus d’impacts, qu’il ait une symbiose entre le plan de sécurisation intégrale de développement du territoire et ses actions. Madame ZOURE a souhaité que les Forces de défenses et de sécurité puissent porter à la connaissance des différents ministères, les dispositions sécuritaires à prendre dans ces zones d’insécurité pour faciliter le travail.

En quatre an, l’Etat burkinabè, soutenu par ses partenaires techniques et financiers a pu réaliser des investissements sur le plan socio-économique au profit des populations vivant dans des zones touchées par l’insécurité. Depuis 2019, le PUS-BF s’est étendu à la région Centre-Nord, le Centre-Est, la Boucle du Mouhoun et l’Est. L’État compte poursuivre les actions du PUS-BF, jusqu’à l’horizon 2025.

Le Service d’Information et de Communication

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Articles Recommandés

Communiqué du gouvernement du 12 juin 2022

Sig-Burkina

Elections dans la région de l’Est : Toutes les mesures sont prises pour des élections sécurisées

Sig-Burkina

Journée internationale de la femme : Message de Madame Laure ZONGO/HIEN, Ministre de la Femme, de la Solidarité nationale et de la Famille

Sig-Burkina

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus...

Recommended
Suite à l'attaque du détachement de la Gendarmerie de INATA,…