Forum national des jeunes, édition 2021 : Le Président du Faso réceptif aux préoccupations des jeunes

La 8ème édition du Forum national des jeunes a refermé ses portes le samedi 09 octobre 2021 dans la salle polyvalente de Koudougou. Cette cérémonie de clôture a été marquée comme à l’accoutumée par les échanges directs entre le Président du Faso, Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE et la jeunesse burkinabè. Pour ces échanges directs avec les jeunes, le Président du Faso était accompagné par le Premier ministre et plusieurs membres du gouvernement. Le Chef de l’Etat a été attentif aux préoccupations posées par la jeunesse burkinabè et de la diaspora.  

Face aux jeunes venus des 45 provinces du Burkina Faso et de la diaspora, le Président du Faso dans son mot introductif a félicité tous les acteurs qui ont œuvré à la réussite de l’édition 2021 du Forum national des jeunes malgré le contexte sanitaire et sécuritaire difficile. A cette occasion, Roch Marc Christian KABORE a rendu un vibrant hommage à la jeunesse burkinabè pour son engagement dans la lutte contre le terrorisme. Pour le Chef de l’Etat, l’épanouissement de la jeunesse passe nécessairement par un environnement de sécurité et de stabilité sociale. Il a aussi rappelé aux jeunes, que l’une des priorités de son mandat est sans contexte la réconciliation nationale et que ce processus ne peut aboutir sans la contribution des jeunes.

Le Chef de l’Etat a exprimé toute sa fierté a échangé avec la vaillante jeunesse burkinabè sur leurs préoccupations et a indiqué qu’il ne doute pas  de la capacité de cette jeunesse à relever les différents défis.

« En ce qui me concerne, ma foi en la jeunesse reste inébranlable » a soutenu le Président du Faso. En bon père de famille, le Chef de l’Etat a écouté avec intérêt les représentants des jeunes des 13 régions du Burkina Faso et de la diaspora qui ont, tour à tour, pris la parole pour lui poser leurs préoccupations.

Les doléances  se résument entre autres à la question de l’emploi et de l’auto- emploi,  les prêts pour les financements de microprojets, la formation professionnelle, l’augmentation  des bourses d’études aux étudiants, la réouverture de certaines usines pour résorber le chômage, la construction et la poursuite des chantiers suspendus tels que les infrastructures routières, l’équipement des centres de santé en plateaux techniques, l’augmentation du budget du Conseil National de la Jeunesse(CNJ), la création du Haut conseil de la diaspora, la participation de la jeunesse à certains conseils d’administrations publiques, la prise de mesures spécifiques pour  l’insertion socio-professionnelle des personnes déplacées internes et la lutte contre le terrorisme.

Après les interventions des jeunes, les différents ministres des secteurs concernés ont apporté des éléments de réponses aux différentes préoccupations. A la suite des ministres, le Président du Faso a demandé l’indulgence des jeunes. Roch Marc Christian KABORE dit comprendre les présidents des conseils régionaux qui veulent tous la réalisation d’infrastructures dans leurs régions, mais lui en tant que Président du Faso, il est obligé d’avoir une vision globale du développement de tout le pays. Le Chef de l’Etat a réaffirmé la nécessité pour son gouvernement de respecter les engagements pris pour la réalisation des infrastructures au profit des populations.

Il a ajouté aussi que son gouvernement va continuer à s’investir pour accompagner la jeunesse face aux défis de l’employabilité, de l’auto-employabilité, de la réduction du chômage et de la promotion de l’entrepreneuriat des jeunes. Pour lui, l’initiative présidentielle pour l’emploi en cours de formulation et le Plan national de développement économique et social (PNDES II)  viendront renforcer les actions déjà engrangées.

Pour conclure, le Chef de l’Etat a invité la jeunesse à une plus grande ardeur au travail, à plus de civisme et de discipline pour être  à la hauteur  de ces grands défis.

Moumouni Dialla, Président du Conseil national des jeunes a traduit la gratitude de la jeunesse burkinabè au Chef de l’Etat pour la tenue de ce dialogue direct. Ce forum a permis l’augmentation du budget du conseil national des jeunes à 50 millions F CFA pour le compte de l’année 2022.

En rappel, l’édition 2021 du Forum national des jeunes s’est tenue à Koudougou du 07 au 09 octobre 2021 sous le thème « Réconciliation nationale au Burkina Faso : rôle et place de la jeunesse ».

 

Le Service d’information du gouvernement

Print Friendly, PDF & Email

Articles Recommandés

MESSAGE DE MONSIEUR LE MINISTRE DU DEVELOPPEMENT DE L’ECONOMIE NUMERIQUE ET DES POSTES : A L’OCCASION DE LA JOURNEE BURKINABE SANS PAPIER, EDITION 2015

Sig-Burkina

Communiqué

Sig-Burkina

Maladie à Coronavirus : 01 nouveau cas confirmés, 00 guérison et 00 décès à la date du 16 février 2022

Sig-Burkina

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus...

Recommended
Le Conseil des Ministres en sa séance du mercredi 22…