Forum National des Jeunes édition 2021 : La jeunesse apporte sa contribution au processus de réconciliation

Le premier Ministre, Son Excellence Monsieur Christophe Joseph Marie DABIRE, a ouvert officiellement le 07 octobre 2021, à Koudougou, chef-lieu de la région du Centre-ouest, le Forum national des jeunes (FNJ). Cette 8ème édition qui se tient du 07 au 09 octobre 2021 dans la cité du cavalier rouge est placée sous le thème  » Réconciliation nationale au Burkina Faso: rôle et place de la jeunesse ».

Cadre de dialogue par excellence entre le Gouvernement et la jeunesse, le FNJ 2021 a réunis environ 1000 jeunes venus des 13 régions du Burkina Faso dans la salle polyvalente de Koudougou. Cette rencontre se tient dans un contexte marqué par les attaques terroristes a rappelé le ministre de la Jeunesse, de la promotion de l’entrepreneuriat et de l’emploi Salifo TIEMTORE, Président du comité d’organisation de ce forum. Il a demandé une minute de silence pour saluer la mémoire des forces de défense et de sécurité (FDS) tombées pour la patrie.

Le Premier ministre, président de la cérémonie d’ouverture a indiqué que cette rencontre a pour objectif d’instaurer et de développer une culture de dialogue direct et inclusif avec la jeunesse.

« La présente rencontre qui se tient ici à Koudougou démontre la volonté du Gouvernement de faire de la jeunesse, le levier de son développement » a souligné Christophe Joseph Marie DABIRE.

Pour le Chef du Gouvernement, la réconciliation reste un processus vers un nouveau pacte social où l’engagement de tout le monde et bien sûr de la jeunesse est attendu pour construire ensemble une paix durable.

Christophe Joseph Marie DABIRE a exhorté tous les participants à une contribution active et à une assiduité aux travaux, à travers des échanges francs et constructifs pour un Burkina Faso de paix et de prospérité.

Avant le discours d’ouverture, Moumouni Dialla, président du Conseil national de la jeunesse a salué ce cadre de dialogue qui va permettre aux jeunes de faire des propositions fortes et montrer leur engagement à accompagner le gouvernement dans la mise en œuvre des politiques de développement. Pour lui, le poids numérique de la jeunesse peut permettre de faire bouger les lignes et le processus de réconciliation ne peut aboutir sans la participation des jeunes. Tout en saluant le choix du thème de la rencontre, Moumouni Dialla a rassuré le gouvernement qu’à l’issue de cette rencontre, les jeunes feront des propositions fortes pour une réconciliation harmonieuse des fils et filles du Burkina Faso. Il n’a pas manqué d’interpeller le gouvernement sur la bonne coordination des actions de certains partenaires au développement à l’endroit de la jeunesse du Burkina pour plus d’efficacité et selon la vision du Gouvernement.

Quant au parrain de l’édition 2021 du FNJ, Alassane Bala SAKANDE, Président de l’Assemblée nationale, il a d’abord rendu un vibrant hommage aux FDS et salué la mémoire de tous ceux qui sont tombés pour la patrie. Il a par ailleurs invité la jeunesse à se mobiliser pour soutenir les FDS dans la lutte contre le terrorisme.

Pour lui, les jeunes ont toutes les potentialités pour inventer l’avenir.

« Tout en me réjouissant du projet de société de Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian Kaboré, Président du Faso qui accorde une place de choix aux préoccupations de la jeunesse burkinabè, j’encourage le gouvernement à accélérer la mise en œuvre dudit projet » a indiqué le Président de l’Assemblée nationale.

Plusieurs activités sont au menu de cette rencontre de 03 jours. Ce sont entre autres des communications sur la réconciliation nationale au Burkina Faso et la contribution de la jeunesse à la consolidation de la démocratie et de la cohésion sociale dans un contexte d’insécurité.

Les jeunes auront l’opportunité d’échanger avec le Président du Faso sur leurs préoccupations le samedi 09 octobre 2021.

La cérémonie d’ouverture du FNJ édition 2021 a été marquée par la coupure du ruban du salon de la créativité et de l’innovation par le Premier Ministre et la visite des stands par les membres du Gouvernement.

Selon le Chef du Gouvernement, ce salon constitue une opportunité pour mettre en exergue les potentialités créatrices de la jeunesse.

 

Le Service d’information du gouvernement

Print Friendly, PDF & Email

Articles Recommandés

COMMUNIQUE : Effondrement d’un mur sur un chantier de construction d’immeuble

Sig-Burkina

Succès de la lutte contre l’onchocercose en Afrique : Roch Marc Christian KABORE exprime sa gratitude aux Etats africains, à l’OMS et aux donateurs

Sig-Burkina

Le gouvernement de la Transition pour une professionnalisation des médias

Sig-Burkina

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus...

Recommended
Une délégation gouvernementale conduite par le ministre de l’Education nationale,…