Lutte contre la faim en milieu rural : Le gouvernement prend le taureau par les cornes

Quatre ministres du gouvernement DABIRE II étaient, le 15 juin 2021, à Ouagadougou, face à la presse pour présenter et expliquer l’initiative du Président du Faso d’« assurer à chaque enfant en âge scolaire au moins un repas équilibré par jour ».

L’initiative   du président du Faso, « assurer à chaque  enfant  en  âge  scolaire  au moins  un repas  équilibré par  jour » est de  contribuer à l’amélioration de la nutrition des enfants à travers la disponibilité des denrées alimentaires pour un approvisionnement optimal des cantines scolaires.  L’amélioration des revenus des ménages   en état de précarité alimentaire, l’amélioration de la valeur  nutritionnelle des  menus des cantines scolaires et  la  gouvernance des cantines scolaires font partie des objectifs de cette initiative. C’est en substance la vision du chef de l’Etat, Roch Marc Christian KABORE à travers cette initiative. A ce effet, ils étaient quatre ministres à savoir celui  de l’agriculture, des aménagements hydro agricoles et de la mécanisation, Salifou OUEDRAOGO, le ministre de l’Education nationale et de la Promotion des Langues nationales,  Pr Stanislas OUARO, le ministre des Ressources animales ethalieutiques, Dr Modeste YERBANGA et le  ministre de la Santé,  Pr Charlemagne OUEDRAOGO  à présenter et à défendre  cette initiative  lors d’une conférence de presse, le  mardi 15 juin 2021, à Ouagadougou.

L’enjeu majeur à relever par cette initiative, selon le ministre en charge de l’agriculture, c’est que les bénéficiaires directs   que sont les enfants en âge  scolaire bénéficieront  d’une sécurité alimentaire  et nutritionnelle. Toute chose qui  contribuera,  sans  doute, à l’accroissement  des  revenus des ménages  ruraux  pauvres, foi  des ministres  présents à  cette rencontre.

Pour mettre en œuvre  cette politique, un secrétariat permanent  de  l’initiative  présidentielle «  assurer  à chaque enfant  en âge  scolaire  au moins un repas  équilibré  par  jour » a été mis en place, avec  pour  ancrage  la  Primature.

Le coût  total de l’initiative  s’élève  à 488 297 250 000 F CFA.  Le  financement  sera assuré  à hauteur  de 52% par le budget de l’Etat, 47% par les partenaires techniques et financiers, les ONG et les Associations de développement et les 1% par les communes et les communautés de base. Une dizaine de départements ministériels  sont  concernés par  cette initiative. Son lancement officiel  est prévu  pour, le jeudi 17 juin 2021  à Zitenga  dans la  province de l’Oubritenga. Elle sera couplée  à la commémoration en différé de la  journée  mondiale  du lait, célébrée  chaque 1er juin de l’année.

Le Service d’Information du Gouvernement

Print Friendly, PDF & Email

Articles Recommandés

COMPTE RENDU DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 MARS 2016

Sig-Burkina

Extrait du conseil des ministres du gouvernement THIEBA du 08 04 2016

Sig-Burkina

Communiqué de presse

Sig-Burkina

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus...

Recommended
La Direction générale du Fonds d’appui aux activités rémunératrices des…