Protection de l’environnement : Des acteurs reçoivent des chèques pour mieux mener la lutte

Le ministère de l’Environnement, de l’économie verte et du changement climatique a célébré, le jeudi 27 mai 2021, à Koudougou des acteurs de la protection et de la promotion de l’environnement. Le Département a officiellement remis des conventions aux promoteurs des projets de plantations communautaires et d’appui aux sociétés coopératives de gestion forestière des chantiers d’aménagements forestiers.

La protection et la promotion de l’environnement occupent une place de choix dans les politiques de  développement du Burkina Faso, en dépit  de multiples actions menées et des acquis indéniables enregistrés sur les  plans institutionnels. Ainsi,  le ministère de l’Environnement,  de l’économie verte et du changement climatique (MEEVCC) est conscient que la situation de l’environnement demeure  préoccupante au vu  des menaces comme la perte annuelle d’environ 110 000 ha de forêts, a déploré le ministre de l’Industrie, du commerce et de l’artisanat, Harouna KABORE représentant son collègue en charge de l’environnement.

Pour pallier à cette menace, le département que dirige  Siméon SAWADOGO  à travers le programme AGREF, a procédé à un  appel  à projet  pour la sélection  de projets de plantations  communautaires  dans la région du Centre-Ouest, de l’Est et des Hauts Bassins, a précisé le ministre  KABORE.

Une initiative qui vise à  appuyer, selon lui, la gestion durable  des ressources  forestières dont l’enveloppe financière  s’élève à 17 000 000 euros, soit près de 12 milliards de  francs CFA.

Au terme du processus, 22 projets de plantations communautaires et individuelles de près de 154 781 277 F CFA,  sont jugés satisfaisants. La région du Centre-Ouest   remporte sept projets avec un montant subventionné à hauteur de 53 473 250 F CFA.  

Les promoteurs actifs dans le domaine de la production et de la valorisation des produits forestiers non ligneux n’ont pas été en reste. On note que dans  les trois régions citées,  26  projets d’un coût  total  de 700 311 979 F CFA  sont  retenus.

Outre,  ces projets, le programme a financé à hauteur de  649 339 015 F CFA pour 11 contrats d’appui aux sociétés  coopératives de gestion  forestière  des chantiers  d’aménagements forestiers des mêmes régions.

Les bénéficiaires, par la voix de leur représentant, Poko CONSEIGA, a affirmé que cet appui financier sera utilisé de manière judicieuse pour inverser les tendances de la dégradation  de l’environnement et des ressources  naturelles  au Burkina Faso.

En rappel le programme « appui à la gestion  durable  des ressources forestières »  est financé par le gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg  et s’étend  jusqu’en 2026. 

Le Service d’Information du Gouvernement

Print Friendly, PDF & Email

Articles Recommandés

6è Forum national des jeunes à Dori : Les jeunes du Burkina, véritable pilier pour un Burkina émergent

Sig-Burkina

Cinquantenaire de la Radiodiffusion Télévision du Burkina: Une signature de convention de partenariat entre la RTB et la RTI

Sig-Burkina

Agrément technique en matière informatique : Pièce obligatoire des dossiers d’appel à concurrence à compter du 1er janvier 2018

Beli N'DO

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus...

Recommended
Trois membres du gouvernement se sont prêtés à un exercice…