Conférence régionale du gouvernement : La région de la Boucle du Mouhoun reçoit des membres de l’Exécutif

Trois membres du gouvernement se sont prêtés à un exercice de redevabilité avec les Forces vives de la région de la Boucle du Mouhoun, le jeudi 27 mai 2021 à Dédougou. Cette deuxième Conférence régionale du gouvernement de l’année 2021, organisée par le Service d’information du gouvernement (SIG) a connu la participation de monsieur Ousséni TAMBOURA, ministre de la Communication et des Relations avec le Parlement, Porte-parole du gouvernement, de monsieur Stanislas OUARO, ministre de l’Education nationale, de l’Alphabétisation et de la Promotion des Langues nationales et de monsieur Modeste YERBANGA, ministre des Ressources animales et halieutiques. Une rencontre qui permet à l’exécutif de se rapprocher de la population afin de réaliser un développement socioéconomique inclusif.

Le gouvernement a un devoir de redevabilité envers toute la population du Burkina Faso. Présent dans la cité du Bankuy, le jeudi 27 mai 2021, l’Exécutif a rendu compte aux Forces vives de la région de la Boucle du Mouhoun, des actions réalisées ou engagées dans ladite région. En effet, il s’est agi pour les trois membres du gouvernement, à savoir monsieur Stanislas OUARO, ministre chargé de l’éducation nationale, monsieur Modeste YERBANGA, ministre des Ressources animales et halieutiques et monsieur Ousséni TAMBOURA, ministre chargé de la Communication de décliner les actions menées par le gouvernement et recueillir les attentes des Forces vives de la région pour un meilleur impact de l’action gouvernementale.

Le secteur de l’Education nationale au Burkina Faso a connu des avancées considérables en termes de réalisation. C’est ce qui ressort du bilan quinquennal dressé par le patron de l’éducation nationale et de la promotion des langues nationales, monsieur Stanislas OUARO. En effet, face aux Forces vives sorties massivement à la salle polyvalente de la ville de Dédougou, le ministre a soutenu qu’au nombre des actions réalisées, l’on peut retenir « la construction de 18 centres d’éveil et d’éducation préscolaires (CEEP),  428 salles de classe pour la résorption des écoles sous paillotes et 177 salles pour la normalisation des écoles incomplètes, 59 collèges d’enseignement général et 9 lycées pour le développement de l’enseignement post-primaire et secondaire, d’un lycée scientifique pour promouvoir l’enseignement des sciences et des technologies, d’un lycée technique et de deux centres de formations professionnelles .»

Également, des ressources ont été transférées à la région de la Boucle du Mouhoun. Selon monsieur Stanislas OUARO, « ce sont près de 20 milliards de F CFA depuis 2016 au profit des communes de la région pour la mise en œuvre des compétences transférées dont 3,4 milliards au titre de 2021». Avant de conclure qu’il est important de développer une synergie d’actions, gouvernement, collectivités territoriales et secteur privé afin de travailler pour le développement des différentes régions du Burkina Faso.

Pour le ministre chargé des Ressources animales, des efforts ont été faits et certains en cours par le gouvernement pour soutenir le secteur de l’élevage, de la pêche et de l’aquaculture. Dans la région de la Boucle du Mouhoun, entre 2018 et 2020, le ministère en charge des ressources animales a réalisé 03 aires d’abattage, 5 boulis, 9 forages pastoraux avec Adduction d’eau potable simplifiée, 7 forages annexés, 2 marchés à bétail, 11 parcs de vaccination, 7 postes vétérinaires, 32 bio digesteurs. Il a également subventionné de moyens de production (44 kits fourragères, 16 kits apicoles, 18 kits aquacoles, 4 kits de pêche, 10 Broyeurs et 1 Mélangeur) au profit des acteurs par le PADEL B.

En 2020, le département a aussi disponibilisé au bénéfice des producteurs 731 tonnes d’aliments pour animaux, 359 tonnes de SPAI et 32,35 tonnes de semences fourragères, a martelé le ministre Modeste YERBANGA.

A cette deuxième conférence régionale du gouvernement, le ministre Ousséni TAMBOURA a expliqué aux participants les missions de son département, l’état des lieux et les perspectives du ministère pour la région de la Boucle du Mouhoun. Ainsi, il a été procédé à la déconcentration de ses services pour se rapprocher davantage de la population. « Il s’agit de la Direction régionale de la communication et des relations avec le Parlement qui porte au niveau régional, la politique du département, la RTB2 Boucle du Mouhoun qui fait de l’information de proximité à travers une grille de programmes radio diffusée dans les langues locales,  la Direction régionale de l’Ouest des Editions Sidwaya qui couvre les activités des régions des Hauts-Bassins, des Cascades, de la Boucle du Mouhoun et du Sud-Ouest », a relevé le ministre Ousséni TAMBOURA.

Des perspectives des différents départements ministériels ont été présentées au public de la région de la Boucle du Mouhoun. Au terme des déclarations liminaires, les participants ont évoqué les préoccupations des différentes couches sociales de ladite région. Les échanges ont permis de dégager des pistes de solutions au grand bonheur des Forces vives de la région.

Le Service d’information du gouvernement

Print Friendly, PDF & Email

Articles Recommandés

Octroi de prix spéciaux à la 21 édition du concours « PRIX GALIAN » : Seuls les 15 premiers seront retenus

Sig-Burkina

Electrification du Burkina : L’énergie solaire et le Ghana en renfort

Sig-Burkina

COMPTE RENDU DU CONSEIL DES MINISTRES MCOM-CRCNT N°015 du 14 avril 2015

Sig-Burkina

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus...

Recommended
PRIMATURE Burkina Faso              …