Point de presse du gouvernement : le Baccalauréat reste toujours le premier diplôme universitaire.

Le ministère en charge de l’Education nationale et celui de l’Enseignement supérieur ont coanimé le jeudi 18 mars 2021 à Ouagadougou, une conférence de presse. Deux points étaient à l’ordre du jour, l’organisation des examens et concours scolaires et l’organisation du Baccalauréat.

Pour l’organisation des examens et concours scolaires, le ministère de l’Education nationale, de l’alphabétisation et de la promotion des langues nationale a entrepris un certain nombre de réforme. A cet effet, plusieurs décrets ont été pris. Ces décrets portent essentiellement sur l’organisation des examens et concours du Certificat d’études primaires (CEP), du Certificat d’aptitude professionnelle (CAP), du Brevet d’études professionnelles (BEP) et du Brevet d’études du premier cycle (BEPC). Selon le ministre Stanislas OUARO, ces réformes permettent une organisation efficace des différents examens et concours scolaires en considérant davantage la proximité des acteurs aux niveaux provincial et communal et en élargissant les bases de participation aux candidats libres ou en scolarité. 

En ce qui concerne l’organisation du Baccalauréat par le ministère en charge de l’Education nationale, les deux (02) ministres ont indiqué que cela s’inscrit dans les directives communautaires de l’UMEOA qui font de la Licence le premier diplôme universitaire. Mais pour l’heure, aucun texte n’a été pris à cet effet au niveau de notre pays. Pour la session 2021, le Baccalauréat sera organisé par le ministère en charge de l’Enseignement supérieur et reste le premier diplôme universitaire. « Les conditions d’accès à l’université reste inchangées et le second tour du BEPC et du BAC est toujours maintenu », a indiqué le ministre en charge de l’Enseignement supérieur, Alkassoum MAIGA.

Le Service d’information du gouvernement

Print Friendly, PDF & Email

Articles Recommandés

Information sur la DENGUE

Sig-Burkina

Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 20 septembre 2017

Sig-Burkina

Intensification de la production rizicole dans le Centre-Ouest et la Boucle du Mouhoun

Sig-Burkina

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus...

Recommended
Placé sous la tutelle du Centre des opérations de réponse…