2è CASEM du Ministère en charge de l’agriculture : 160 milliards de francs CFA pour une transformation structurelle de l’agriculture burkinabè

Le ministère de l’Agriculture et des aménagements hydro-agricoles a tenu ce vendredi 27 décembre 2019 à Ouahigouya dans la région du Nord, la deuxième session ordinaire 2019 de son Conseil d’administration du secteur ministériel (CASEM). Placé sous le thème : « Les initiatives pour une transformation structurelle de l’agriculture burkinabè : état des lieux et perspectives », cette cession vise à faire le rapport de programmation physiques et financière des activités de l’année 2020 du département en charge de l’agriculture et des aménagements hydro-agricoles.

Il ressort de cette programmation au cours de l’année 2020, l’aménagement de 6 336,5 ha de baffons agricoles et 4 763 ha de périmètres irrigués, le renforcement de l’appui technique et financier des producteurs agricoles et la mise en œuvre d’initiatives majeures et d’investissements structurants pour une transformation structurelle réussie de l’agriculture burkinabè. Et pour y arriver, cent soixante (160) milliards de francs CFA est nécessaire.

Cette session ordinaire du Conseil d’administration du secteur ministériel, deuxième du genre pour l’année 2019 a été présidée par monsieur Salifou OUEDRAOGO, ministre de l’Agriculture et des aménagements hydro-agricoles.  A l’en croire, le choix du thème de ce CASEM se justifie par la recherche de solutions adéquates pour résoudre les problèmes de l’agriculture burkinabè. Ce CASEM a également connu la participation des autorités locales, des représentants des partenaires techniques et financiers, des représentants des organisations de producteurs agricoles, et des représentants des organisations de la société civile.

Suivez plutôt l’extrait vidéo :

Le Service d’information du gouvernement

 

Print Friendly, PDF & Email

Articles Recommandés

Les 100 jours de Son Excellence Roch Marc Christian KABORE, à la tête de l’Etat burkinabè

Sig-Burkina

Point de presse covid-19 du 21 décembre 2020 : Un nouveau pic de la maladie confirmé

Sig-Burkina

Nouvelles conditions d’exemptions de visas d’entrée en Autriche

Sig-Burkina

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus...

Recommended
            Le Conseil des ministres…