Conférence régionale de la communication dans la Région du Centre-Ouest : Renforcer le climat de confiance entre gouvernants et populations

Koudougou, chef-lieu de la Région du Centre-Ouest a abrité le samedi 16 novembre dernier, la première Conférence régionale de la Communication de l’année 2019. Organisée par le ministère de la Communication et des relations avec le Parlement, à travers le Service d’information du gouvernement (SIG), cette conférence vise à restaurer durablement un climat de confiance entre les populations et le gouvernement.

A l’ouverture de la Conférence régionale, le maire de Koudougou, monsieur Maurice Mocktar ZONGO a salué l’initiative du ministère de la Communication et des relations avec le Parlement de se rapprocher des populations afin de leur expliquer les actions du gouvernement.
A la suite du maire, le Coordonnateur du SIG, monsieur Bobar Félix KAMBIRE a présenté à l’assistance les missions assignées à son institution ainsi que les différents départements qui la compose.

Après cette présentation, le ministre Monsieur Rémis Fulgance DANDJINOU, dans son mot introductif a indiqué que les Conférences régionales de la communication se veulent une tribune de discussion sur les réalisations du gouvernement et de réflexions sur les préoccupations des populations au niveau des treize (13) régions du Burkina Faso.

Ce rendez-vous avec les Organisations de la société civile (OSC) de la Région a permis à Rémis Fulgance DANDJINOU de faire le point des réalisations du Plan national de développement économique et social (PNDES) dans la région du Centre-Ouest, d’évoquer les difficultés qui entravent l’atteinte des résultats du PNDES, d’échanger sur les questions d’actualité et afin de recueillir les avis et les suggestions des participants.

Selon le ministre en charge de la Communication, le gouvernement burkinabè a réalisé plusieurs infrastructures dans la région dont certaines sont toujours en cours de réalisation malgré la situation sécuritaire délétère.

Sur les questions d’actualité, le ministre DANDJINOU a demandé à la population d’éviter de diffuser ou de partager les fausses informations et de toujours se référer aux canaux officiels comme source d’information. Il a également invité la population à soutenir les Forces de défense et de sécurité (FDS) dans la lutte contre le terrorisme.

Pendant plus de 3 heures d’horloge, les participants ont évoqué entre autres, les questions relatives à la liberté d’expression, à la dégradation des routes, à la réouverture de Faso Fani, au recrutement des volontaires, aux questions sécuritaires, etc,.

Pour ce qui est de la liberté d’expression, le ministre DANDJINOU a indiqué que le Burkina Faso est un bon élève en la matière. Il a également affirmé que l’impartialité de la justice est une réalité dans notre pays. Face à l’impatience de la population quant à la réouverture de l’usine Faso Fani, le ministre DANDJINOU a affirmé que les autorités mettent les bouchées doubles pour une reprise effective des activités de ladite usine.

Interpellé sur l’état de la route Léo-Sabou, le ministre dit prendre l’engagement de transmettre ces préoccupations aux départements en charge de ces questions.

Les forces vives de la région ont salué la tenue de cette conférence qui leur a permis d’avoir des informations officielles sur la vie de la nation.

A l’issue de la rencontre, le ministre Rémis Fulgance DANDJINOU, a rappelé les consignes de sécurité de son collègue en charge de la Sécurité à savoir :

  1. posséder par devers soi un document d’identité ;
  2. être attentif sur ce qui se passe autour de soi ;
  3. se référer aux canaux officiels comme source d’information ;
  4. développer des initiatives intracommunautaires dans nos lieux de résidences.

Le Service d’Information du Gouvernement.

Print Friendly, PDF & Email

Articles Recommandés

Education : 100 nouveaux complexes scolaires bientôt opérationnels pour la rentrée scolaire 2019-2020

Adams OUEDRAOGO

Syndicat national des agents des finances: le gouvernement appelle à la modération

Sig-Burkina

Maintien de la paix en Afrique : La MINUSMA reconnaissante aux efforts du Burkina

Sig-Burkina

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus...

Recommended
Koudougou, chef-lieu de la Région du Centre-Ouest a abrité le…