Ouverture de la 16e réunion des ministres en charge des TIC et des postes de la CEDEAO : Le numérique pour booster le développement.

La 16ème réunion des ministres en charge des Technologies de l’information et de la communication et des postes de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) s’est ouverte le vendredi 04 Octobre 2019 à Ouagadougou.

L’économie numérique est à l’honneur à travers cette 16e réunion des ministres en charge des télécoms et des TICs de la CEDEAO. Au vu de l’importance des TIC pour les prochaines années, la CEDEAO entend «faciliter et promouvoir le développement et la modernisation des télécommunications/TIC et des secteurs postaux dans les Etats membres afin de fournir des services fiables et abordables aux citoyens en vue de  soutenir le développement socioéconomique».

A cette 16ème réunion, les ministres auront la tâche d’examiner et            d’adopter des documents qui leur sont soumis pour approbation par les experts télécoms/TIC de l’espace CEDEAO. Il s’agit entre autres documents, de la politique de la CEDEAO en matière d’accessibilité aux TIC par les personnes handicapées, des lignes directrices et recommandations sur les marchés pertinents. Ces documents définissent les principes utilisés par les autorités nationales de régulation des TIC pour une concurrence plus efficace sur les marchés des TIC dans les Etats membres de la CEDEAO, et l’état de mise en œuvre du règlement sur l’itinérance régionale.

Selon le Premier ministre, Son Excellence Monsieur Christophe Joseph Marie DABIRE, « le gouvernement est résolument engagé dans la mise en œuvre d’un environnement propice au développement des télécommunications/TIC et c’est à juste titre que nous saluons les initiatives de la commission de la CEDEAO ».

Le Service d’information du gouvernement

Print Friendly, PDF & Email

Articles Recommandés

Communiqué de presse : opération conjointe TAANLI 3

Sig-Burkina

Premières assises nationales de la coopération décentralisée : Les rideaux sont tombés

Sig-Burkina

Transfert des compétences de l’Etat aux collectivités territoriales : accélérer le processus

Sig-Burkina

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus...

Recommended
Le ministre de l'Agriculture et des aménagements hydro-agricoles, Monsieur Salif…