Flash Info
prev next

à La Une »

Conférence régionale de la communication dans la Région du Centre-Ouest : Renforcer le climat de confiance entre gouvernants et populations

18 novembre 2019 – 18 h 44 min Pas de Commentaire | 40 views

Koudougou, chef-lieu de la Région du Centre-Ouest a abrité le samedi 16 novembre dernier, la première Conférence régionale de la Communication de l’année 2019. Organisée par le ministère de la Communication et des relations avec …

Lire l'article »
Actualités

Grands dossiers gouvernementaux

Chronique du Gouvernement

Chronique du Gouvernement du Burkina Faso

Conseil des Ministres

Ordre du jour et compte Rendu du conseil des Ministres

Les communiqués gouvernementaux

Les communiqués venant du SIG.

Le calendrier gouvernemental

Suivi de l’ensemble des activités gouvernementales.

Acceuil » à La Une, Actualités, Reportage, Video

Journée internationale de la Femme rurale : les femmes plaident pour l’accès aux terres.

Soumis par par 18 octobre 2019 – 6 h 16 minPas de commentaire | 259 views

Le mardi 15 octobre 2019 le Burkina Faso a célébré à travers le ministère de la Femme, de la solidarité nationale, de la famille et de l’action humanitaire, la Journée internationale de la Femme rurale à Tenkodogo. Cette 22èmeédition a été placée sous le thème de « La problématique de l’accès des femmes rurales aux facteurs de production : quelles stratégies pour un accès équitable ? ». Le ministre d’Etat, ministre de la Défense et des anciens combattants, Moumina Chériff SY a représenté le premier ministre aux cotés de madame la ministre en charge de la Femme, Laurence ILBOUDO.

« La problématique de l’accès des femmes rurales aux facteurs de production : quelles stratégies pour un accès équitable ? ». Un thème qui interpelle plus d’un car les femmes rurales occupent une place importante dans les filières agricoles et possèdent un savoir-faire traditionnel qui fait d’elles les piliers des familles et leur permet de relever le défi de l’autosuffisance alimentaires. Selon les données de l’INSD, les femmes rurales représentent 52°/° des actifs agricoles et occupent 60°/° des activités de production. Elles génèrent 65°/° de la production nationale agricole, avec 70°/° à 80°/° de la main d’œuvre dans ce domaine. Pourtant elles ne reçoivent que 4,3°/° des revenus agricoles.
Pour pouvoir produire, il faut acquérir des terres exploitables alors que la sécurité foncière demeure le souci majeur de la majorité de ces femmes. Elles rencontrent d’énormes difficultés dans l’accès à la terre à causes des coutumes et traditions. A titre illustratif, les femmes rurales ont droit à seulement 16°/° des terres cultivables qui ne sont pas exploitables et sans garantie au détriment des hommes qui exploitent des hectares. En outre, leur accès aux intrants et aux crédits reste limité à cause du manque de garanties. C’est pour pallier toutes ces difficultés que le département en charge de la Femme a choisi d’orienter la réflexion sur « La problématique de l’accès des femmes rurales aux facteurs de production : quelles stratégies pour un accès équitable ? ». La ministre Laurence ILBOUDO a rendu un vibrant hommage aux vaillantes et courageuses femmes rurales, pilier de notre économie. Elle a par ailleurs invité tout un chacun, quelque soit son niveau de responsabilité, à encore plus d’engagement et de détermination pour l’amélioration de la condition de la femme rurale. Pour encourager les femmes dans leur travail, le gouvernement et ses partenaires leur ont offert du matériel de travail et des vivres.
Dans le cadre de cette journée la ministre a rendu une visite de courtoisie à sa Majesté le Dima de Zoungrantenga, roi de Tenkodogo accompagnée d’une délégation du Collège des femmes de la Confédération paysanne du Burkina. Madame la ministre en charge de la Femme a fait un plaidoyer auprès de sa Majesté pour un accès équitable des femmes aux terres avant de lui remettre le document final de plaidoyer. Le Dima a rassuré la ministre en charge de la femme de sa disponibilité à s’impliquer dans la gestion des terres pour que les femmes rurales puissent en bénéficier et exploiter.
Elle a en outre visité des unités de production et de transformation de riz et de poisson et a pu ainsi constater de visu leur potentiel. Au nombre des rencontres tenues dans le cadre de cette journée commémorative, il y’a également les échanges avec les femmes de la région du Centre-est pour faire le bilan des réalisations de son département au profit des femmes rurales, et recueillir leurs doléances. Les femmes rurales de la région du Centre-Est ont remercié le Président du Faso, Roch Marc Christian KABORE pour son engagement sans faille dans l’amélioration de la condition de la femme burkinabé. Elles ont chargé la ministre de la Femme, de la solidarité nationale, de la famille et de l’action humanitaire, d’être leur porte-voix auprès des autorités pour une meilleure prise en compte des femmes dans les politiques et programmes de développement.

Print Friendly, PDF & Email

Plus d'articles:

izmir web tasarim genital estetik