Flash Info
prev next

à La Une »

Création des lycées scientifiques : un facteur de développement

8 décembre 2019 – 11 h 29 min Pas de Commentaire | 52 views

La création des lycées scientifiques permet de rehausser les effectifs très bas des élèves dans les filières scientifiques.
Pour cette rentrée scolaire 2019-2020, 8 lycées scientifiques sont fonctionnels.
A terme, 13 lycées scientifiques régionaux seront créés.

Lire l'article »
Actualités

Grands dossiers gouvernementaux

Chronique du Gouvernement

Chronique du Gouvernement du Burkina Faso

Conseil des Ministres

Ordre du jour et compte Rendu du conseil des Ministres

Les communiqués gouvernementaux

Les communiqués venant du SIG.

Le calendrier gouvernemental

Suivi de l’ensemble des activités gouvernementales.

Acceuil » à La Une, Actualités, Reportage, Video

Audience à la Primature : le Directeur général de l’Institut mondial pour la croissance verte reçu par le Premier ministre

Soumis par par 9 octobre 2019 – 16 h 00 minPas de commentaire | 764 views

Le Premier ministre Son Excellence Monsieur Christophe Marie Joseph DABIRE a reçu en audience le Directeur général de l’Institut mondial pour la croissance verte le mardi 08 octobre 2019. Monsieur Frank RIJSBERMAN est venu réaffirmer au chef du gouvernement le soutien de Green Growth Planning Implémentation (GGGI) au Burkina Faso pour sa transformation vers la croissance verte.

Le Burkina Faso a adhéré à l’Organisation internationale de Green Growth Planning Implémentation (GGGI) en 2018 et dispose aujourd’hui d’un bureau national. Le Directeur général de cette organisation, Monsieur Frank RIJSBERMAN a échangé au cours d’une audience avec Son Excellence Monsieur Christophe Marie Joseph DABIRE. A sa sortie d’audience, Monsieur Frank RIJSBERMAN dit être venu réaffirmer le soutien de son institution au Burkina Faso pour l’atteinte de la croissance verte.

Le ministre de l’Environnement, de l’économie verte et du changement climatique, Monsieur Batio Nestor BASSIERE qui a accompagné la délégation du GGGI à cette audience a salué la bonne collaboration de son pays avec le Green Growth Planning Implémentation. Pour le ministre BASSIERE, en moins de deux ans de collaboration, les résultats sont forts appréciables.

Selon lui, le GGGI a permis à son département d’identifier plusieurs domaines d’intervention à savoir la préparation et la mise en œuvre des éco-villages, la transition vers des villes vertes et les énergies renouvelables. L’institution a également contribué au renforcement de capacité de 40 personnes du ministère en charge de l’Économie verte.

Le Burkina Faso est invité à la prochaine Assemblée Générale du GGGI qui se tiendra à Séoul en Corée du Sud très prochainement. Le GGGI compte présentement 33 pays membres.

Lire aussi sur le nouveau site web du SIG

Suivez plutôt l’extrait vidéo :

Le Service d’information du gouvernement

Print Friendly, PDF & Email

Plus d'articles:

izmir web tasarim genital estetik