39èmeJournée mondiale de l’alimentation : une alimentation saine pour tous, une priorité.

Au Burkina Faso, c’est la ville de Bobo-Dioulasso qui a abrité le 16 octobre 2019, la cérémonie officielle de commémoration de la Journée mondiale de l’alimentation (JMA) sous le thème « une alimentation saine pour un monde faim zéro ». L’objectif est de renforcer la sensibilisation et l’action en faveur des personnes victimes de la faim dans le monde, d’inciter les populations à changer leur mode de vie et de consommation pour une alimentation saine.

Ces dernières années, les habitudes alimentaires ont changé avec l’association des régimes alimentaires malsains et les modes de vie sédentaires. Cela a entrainé l’accroissement des taux de maladies comme celles cardio-vasculaires, l’obésité et le diabète dans nos pays. Aussi, on dénombre 40 millions d’enfants dans le monde en surpoids. Au regard de ces constats, il est impératif de changer les modes de production, d’approvisionnement et de consommation. Et pour y parvenir, il est indispensable d’obtenir des engagements politiques soutenus au plus haut niveau de l’Etat et de placer la sécurité alimentaire parmi les priorités absolues.  Selon Dauda SAU, représentant de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) au Burkina Faso, «la nutrition est signe de santé, de productivité et de bien-être général des personnes et de prospérité des sociétés ».

La célébration ce 16 octobre 2019 de la JMA, marque aussi le jour anniversaire de la fondation en 1945, de la FAO. Pour parvenir à un monde faim zéro, il faille à priori lutter contre la faim et la sécurité alimentaire. Cela passe nécessairement par des actions au niveau agricole et industriel, afin d’assurer des produits sûrs et sains pour tous. Pour Antoine ATTIOU, Gouverneur de la région des Hauts-Bassins représentant le ministre en charge de l’agriculture, « atteindre la faim zéro n’est pas seulement donner à manger aux affamés, mais c’est aussi et surtout nourrir les individus avec une gamme suffisamment variée d’aliments sûrs, nutritifs et sains ».

A location de la JMA 2019, un panel sur la sécurisation alimentaire a permis de formuler des recommandations parmi lesquelles, le renforcement de la sensibilisation de la gestion sécurisée des pesticides et leur emballage, l’incitation des acteurs aux respects de la règlementation en vigueur sur les exportations des produits alimentaires et intrants associés. La cérémonie s’est terminée par une visite guidée de stands d’exposition.

Le Service d’information du gouvernement

 

Print Friendly, PDF & Email

Articles Recommandés

Baccalauréat 2017 : Adresse du Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation

Sig-Burkina

Communiqué de presse du 30 octobre 2022

Sig-Burkina

Discours du Premier Ministre à la conférence des forces vives de la nation sur la rationalisation du système de rémunération des agents publics de l’Etat

Sig-Burkina

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus...

Recommended
L’Agence nationale des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique (ANEREE)…