Flash Info
prev next

à La Une »

Vœux de nouvel an : la Primature sacrifie à la tradition

6 janvier 2020 – 16 h 16 min Commentaires fermés sur Vœux de nouvel an : la Primature sacrifie à la tradition | 2 325 views

Le personnel de la Primature a présenté ses vœux de nouvel an au Premier Ministre son Excellence Monsieur Christophe Joseph Marie DABIRE ce lundi 06 janvier 2020 à Ouagadougou. Les collaborateurs du Chef du Gouvernement …

Lire l'article »
Actualités

Grands dossiers gouvernementaux

Chronique du Gouvernement

Chronique du Gouvernement du Burkina Faso

Conseil des Ministres

Ordre du jour et compte Rendu du conseil des Ministres

Les communiqués gouvernementaux

Les communiqués venant du SIG.

Le calendrier gouvernemental

Suivi de l’ensemble des activités gouvernementales.

Acceuil » à La Une

Partenariat pour un gouvernement ouvert (PGO) : améliorer les relations entre les structures étatiques et la société civile pour une mise en œuvre réussie des actions de développement.

Soumis par par 24 septembre 2019 – 11 h 14 minPas de commentaire | 797 views

Le ministère en charge de la Fonction publique a organisé du 16 au 18 septembre 2019, des consultations publiques dans les treize (13) régions du Burkina Faso. Objectif : recueillir les préoccupations et les attentes des citoyens pour la co-création du deuxième Plan d’actions national du partenariat pour un gouvernement ouvert (PAN-PGO).

L’Etat burkinabè a adhéré en 2016 à Paris au Partenariat pour un gouvernement ouvert (PGO). Le PGO qui est une initiative internationale multipartite, vise à promouvoir la transparence dans la gestion des affaires publiques par une plus grande redevabilité et implication des citoyens. Il a aussi pour but de lutter contre la corruption et d’exploiter les nouvelles technologies de l’information et de la communication dans le but de renforcer la qualité de la gouvernance avec l’implication de tous les acteurs : Etat, Organisations de la société civile (OSC) et médias.

Suite à son adhésion au PGO, le Burkina Faso s’est engagé à mettre en place un plan d’actions national de deux (02) ans contenant dix (10) à quinze (15) engagements de grande envergure.

Au regard des résultats déjà engrangés dans le premier Plan d’actions national (2017-2019) qui comportait treize (13) engagements ambitieux, co-construit avec les OSC, le Secrétariat permanent de la modernisation de l’administration et la bonne gouvernance (SP/MABG) et ses partenaires ont initié des consultations publiques dans les treize (13) régions du Burkina. Il s’est agi pour le SP/MABG de recueillir les préoccupations majeures et attentes des citoyens qui serviront à la co-création et à l’implémentation du deuxième Plan d’actions national 2019-2021.

Ce premier plan d’actions national a été axé autour de cinq thématiques à savoir le renforcement de la démocratie, l’amélioration de l’efficacité de l’administration, des droits humains et de la justice, la prévention et la répression de la corruption, l’amélioration de l’accès à l’information et l’amélioration de la transparence dans la gestion des finances publiques. Parmi ces treize (13) engagements, cinq ont été complètement réalisés et les sept autres substantiellement mis en œuvre.

Sur les engagements réalisés on peut retenir la systématisation des inscriptions en ligne de tous les concours niveau BAC et plus, la mise en œuvre d’un dispositif d’enregistrement et des traitements des plaintes au sein des départements ministériels, la participation citoyenne dans l’élaboration et la mise en œuvre du budget de l’Etat, la signature des protocoles d’opération dans les 21 domaines à compétences transférés aux communes et aux régions et enfin l’augmentation de l’enveloppe du Fonds d’assistance judiciaire en vue d’accroître le nombre de personnes vulnérables bénéficiaires.

Dans un contexte national en pleine mutation où les citoyens sont devenus plus exigeants dans la gestion des affaires publiques, le gouvernement burkinabè veut à travers le Partenariat pour un gouvernement ouvert (PGO) améliorer les relations entre les structures étatiques et la société civile pour une mise en œuvre réussie des actions de développement. Et le premier responsable du département en charge de la Fonction publique Pr Seni OUEDRAOGO dit pouvoir compter sur la bonne volonté et la disponibilité des acteurs. Il s’engage par ailleurs à créer toutes les conditions nécessaires pour une pleine réalisation du second Plan d’actions national 2019-2021.

Le Service d’information du gouvernement

 

Print Friendly, PDF & Email

Plus d'articles:

izmir web tasarim genital estetik