Journée mondiale de l’aide humanitaire : Madame Hélène Marie Laurence ILBOUDO/MARCHAL fait le bilan de l’action humanitaire au Burkina Faso

A l’occasion de la Journée mondiale de l’aide humanitaire, le ministère de la Femme, de la solidarité nationale, de la famille et de l’action humanitaire a organisé une conférence de presse, ce 19 août 2019 à Ouagadougou. Avec les Hommes de médias, Madame Hélène Marie Laurence ILBOUDO/MARCHAL a fait le bilan de l’assistance humanitaire de son département aux personnes déplacées internes et aux réfugiés et lancé le plan d’urgence révisé du Burkina Faso.

« Femmes humanitaires », c’est sous ce thème que se tient la journée mondiale de l’aide humanitaire cette année. Un thème qui vient nous rappeler la place importante qu’occupe la femme dans l’action humanitaire.

Les Nations Unies veulent à travers cette commémoration rendre hommage aux travailleuses humanitaires et saluer le rôle qu’elles jouent pour les millions de femmes, d’hommes et d’enfants qui ont besoin d’une aide urgente dans le monde.

Dans le cadre de la commémoration de cette journée consacrée par les Nations Unies, Madame Hélène Marie Laurence ILBOUDO/MARCHAL, ministre en charge de l’action humanitaire et ses partenaires ont échangé avec les journalistes à travers une conférence de presse. Il s’est agi de faire le bilan de l’assistance humanitaire aux personnes déplacées internes et aux réfugiés dans notre pays.

Il ressort du bilan dressé par Hélène Marie Laurence ILBOUDO/MARCHAL, que 225 822 personnes ont reçu une assistance alimentaire, 35 000 personnes ont bénéficié de tentes familiales et de cash transfert pour les abris, 35 000 personnes ont reçu des appuis pour les articles essentiels ménagers, 37 699 enfants de 6 à 59 mois souffrants de malnutrition aigüe sévère ont été pris en charge dans le programme nutritionnel thérapeutique. Aussi, 126 527 personnes ont-ils bénéficié des interventions dans le secteur de l’Eau-hygiène-assainissement, 12 372 enfants d’une éducation formelle et informelle, 2 000 personnes des extraits de naissance, 5 000 personnes de cartes d’identité burkinabè et 521 221 personnes ont eu accès aux soins médicaux et services de santé.

Selon Madame ILBOUDO, le nombre de personnes déplacées internes s’est accru de 87 000 en janvier 2019 à 270 776 à la date du 16 août 2019. Toutes les 13 régions du Burkina Faso accueillent désormais ces personnes déplacées internes et les régions du Sahel et du Centre-Nord cumulent à elles seules 88,21% de ces personnes. Les femmes et les enfants représentent 85% des personnes déplacées internes.

17 715 retournés et demandeurs d’asile ont été enregistrés et la présence des réfugiés maliens est estimée à 25 000 personnes sur le territoire national dont 93% dépendent entièrement de l’aide humanitaire.

A l’occasion, Madame Hélène Marie Laurence ILBOUDO/MARCHAL a également lancé le Plan d’urgence révisé du Burkina Faso. Ce plan va permettre d’apporter une réponse humanitaire adaptée à la situation des personnes déplacées internes et des refugiés. Le budget de ce plan est estimé à 187 millions de dollars dont 55,1 millions de dollars ont pu être mobilisés par l’Etat burkinabè et ses partenaires.

Au regard de l’intérêt que revêt ce Plan d’urgence pour le Burkina Faso, le premier responsable du département en charge de l’Action humanitaire lance un appel à la solidarité nationale et internationale pour la mise en œuvre dudit plan.

 

Suivez plutôt l’extrait vidéo :

Le Service d’information du gouvernement

Print Friendly, PDF & Email

Articles Recommandés

Communiqué de presse

Sig-Burkina

GOUV. ACTIONS :Electrification rurale, source de développement socio-économique

Sig-Burkina

Compte rendu du Conseil des ministres du jeudi 08 novembre 2018

Adams OUEDRAOGO

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus...

Recommended
C’est avec tristesse que le Gouvernement a appris le décès,…