Campagne agricole humide 2019-2020 : Bonne physionomie de la campagne agricole au Centre-sud, au Centre-Est et à l’Est du Burkina

Le ministre de l’Agriculture et des aménagements hydro-agricoles monsieur Salifou OUEDRAOGO, a effectué du 22 au 24 août 2019 une tournée dans 3 régions du Burkina Faso. Il s’agit des régions du Centre-Sud, du Centre-Est et de l’Est. Une occasion pour le ministre de s’imprégner du niveau d’évolution de la campagne agricole dans ces zones.

Dans le Centre-Sud, le ministre en charge de l’agriculture a entamé sa tournée par la visite du champ de Koudajako KOUDOUA, un producteur semencier de la province du Nahouri qui exploite 10 ha de superficie emblavée.

 A Guiba dans le Zoundwéogo, Salifou OUEDRAOGO a été émerveillé par  l’exploitation agricole d’Antoine DIPAMA. Ce dernier qui allie agriculture et élevage s’est dit satisfait par cette visite et de l’appui technique des services déconcentrés du département en charge de l’agriculture.

Poursuivant son périple, le ministre de l’agriculture et des aménagements hydro-agricoles s’est rendu dans les régions du Centre-Est et de l’Est où il a visité un site anti érosif à Gourgou dans la province du Boulgou, un bas-fond rizicole de 40 ha aménagé par le projet riz pluvial (PRP) et deux exploitations agricoles familiales à Niaogo et à Kanrin, dans la province du Kouritenga. La visite de ces exploitations agricoles a permis au ministre d’apprécier le respect des bonnes pratiques agricoles et des itinéraires techniques, la diversification des cultures et la production des semences sur de grands espaces par les agriculteurs.

A Koaré, localité située à une quinzaine de kilomètres de Fada N’Gourma, le ministre a visité le champ de Rasmané BALIMA qui exploite 31 ha de superficie composée de 6 spéculations et de cultures maraîchères.

A chaque étape de sa visite, le ministre Salifou OUEDRAOGO a échangé avec les agriculteurs sur les difficultés qu’ils rencontrent. Il dit avoir pris bonne note et que des mesures urgentes seront prises pour solutionner leurs préoccupations.

Au terme de sa tournée le ministre en charge de l’agriculture s’est dit satisfait de la physionomie actuelle des cultures dans les 3 régions visitées. Selon lui, si les pluies se poursuivent dans cette dynamique, la campagne agricole humide 2019 sera une réussite.

Print Friendly, PDF & Email

Articles Recommandés

9 juin 2015, début des examens CEP et du concours d’entrée en sixième

Sig-Burkina

Assises nationales de la coopération décentralisée : Sous le signe de l’autonomisation des collectivités territoriales

Sig-Burkina

COMPTE RENDU DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 28 OCTOBRE 2015

Sig-Burkina

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus...

Recommended
Le Ministre de la Communication et des Relations avec le…