Salon international du coton et du textile (SICOT): bientôt la deuxième édition

« Production et transformation du coton : moteurs d’industrialisation et de croissance économique pour les Etats africains ». C’est sous ce thème que se tiendra la deuxième édition du Salon international du coton et du textile (SICOT). En prélude à cet évènement, monsieur Harouna KABORE, ministre du Commerce, de l’industrie et de l’artisanat, a procédé ce jeudi 4 juillet 2019, au lancement officiel de la campagne nationale de la deuxième édition du SICOT à Koudougou dans la région du Centre Ouest.

Selon le ministre en charge du Commerce, la deuxième édition du SICOT « se veut être une plateforme d’échanges et de réflexion, qui réunira les professionnels de toute la chaine de valeur du coton autour des préoccupations et des opportunités de développement de la filière coton et textile ». Ce salon, qui se tiendra les 30 et 31 janvier 2020 à Koudougou, se présente comme une vitrine pour la promotion et la valorisation du coton local par la présentation des outils modernes de production et de conservation, de promotion et de conservation, de financement et de commercialisation, a-t-il ajouté.

Cette cérémonie a été une occasion pour  le Secrétaire général du ministère du Commerce, de l’Industrie et de l’artisanat de dresser le bilan de la première édition du SICOT aux nombreux acteurs de ladite filière présents à cet effet. Un bilan jugé fort appréciable par le ministre Harouna KABORE. La première édition a notamment permis de mobiliser 1 000 participants venus de 31 pays du monde entier, 82 panélistes nationaux et internationaux, l’animation de 10 panels et de 3 tables rondes et la participation de 53 exposants professionnels et 80 exposants d’articles divers. Toutes ces activités ont été couvertes par 45 médias nationaux, internationaux et locaux.

Le SICOT, version 2 sera accompagné par la Turquie, pays invité d’honneur pour la deuxième édition du Salon. L’Ambassadeur turc Assim ASSAR a effectué le déplacement de Koudougou pour témoigner le soutien de son pays à l’édification de la filière coton au Burkina Faso. La Turquie apportera son expertise et projette investir 350 millions d’euros dans le domaine du coton et du textile dans les villes de Ouagadougou, Bobo-Dioulasso et Koudougou.

En marge de cette cérémonie, le Ministre et sa délégation ont également effectué une visite de chantier sur le site de construction de l’usine de coton biologique dans la même ville, Koudougou. Monsieur Harouna KABORE a apprécié l’état d’avancement des travaux ainsi que la qualité du travail effectué par l’entreprise en charge des travaux. Il a annoncé la fin des travaux pour novembre prochain.

Le Service d’information du gouvernement

Print Friendly, PDF & Email

Articles Recommandés

Ministère des Transports : Communiqué sur la crise qui oppose l’OTRAF à l’UCRB

Adams OUEDRAOGO

Quatrième et cinquième numéro du Magazine numérique du Service d’information du Gouvernement

Adams OUEDRAOGO

Avis d’appel à candidatures pour le recrutement du Directeur général de la Radiodiffusion Télévision du Burkina (RTB

Sig-Burkina

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus...

Recommended
(Ouagadougou, 4 juillet 2019). Le président du Faso, Roch Marc…