5ème réunion du G5 Sahel : l’Union Européenne renouvelle son soutien à la force conjointe

Les ministres en charge des Affaires étrangères du G5 Sahel et l’Union européenne ont tenu, à Ouagadougou, le 09 juillet 2019, la 5ème réunion ministérielle du G5 Sahel. Une rencontre au cours de laquelle, il a été question du renforcement du partenariat entre le G5 Sahel et l’UE.

Cette 5ème réunion traduit la volonté du G5 Sahel et de l’Union européenne de renforcer leur partenariat dans la lutte contre le terrorisme. Au cours de cette rencontre, les deux parties ont passé en revue les différents domaines de coopération. Les deux partenaires ont réaffirmé leur détermination à œuvrer pour l’opérationnalisation de la force conjointe, y compris sa composante police. Au cours de la cette réunion, plusieurs engagements ont été pris. Il s’agit entre autres, de l’appui de l’Union européenne à la force conjointe à hauteur de 138 000 000 d’euros additionnels, de la définition d’un cadre d’action intégré en matière de sécurité de développement et de l’identification de zones prioritaires sur lesquelles seront concentrés les efforts des deux parties, de la mise en œuvre du cadre de conformité des droits de l’homme et du droit international humanitaire.

Tout en saluant l’accompagnement et l’engagement personnel de la haute représentante de l’UE, le ministre en charge des affaires, Alpha BARRY, s’est réjoui de cette rencontre qui, selon lui, a été concluante et fructueuse.

Pour la Haute représentante de l’Union européenne pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité, vice-présidente de la commission européenne, Federica Mogherini, le G5 Sahel peut toujours compter sur le soutien de l’Union européenne : « Pour l’Union européenne, investir dans la sécurité, la stabilité et la prospérité au Sahel, c’est aussi investir dans sa propre sécurité et stabilité», a-t-elle indiqué.

Cette 5e rencontre intervient après celle tenue le 14 mai 2019, à Bruxelles entre les ministres des affaires étrangères et de la défense de l’Union européenne et du G5 Sahel.

Le Service d’information du gouvernement

Print Friendly, PDF & Email

Articles Recommandés

Nouveau Code minier : Un Conseil de Cabinet sur la contribution des Sociétés minières au fonds de développement local

Sig-Burkina

Coopération entre les Etats-Unis d’Amérique et le Burkina Faso : L’Ambassadeur élevé au grade d’Officier de l’ordre national

Sig-Burkina

Enseignement supérieur du Burkina : le MESRSI, la seule structure qualifiée pour autoriser l’ouverture d’une filière de formation

Sig-Burkina

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus...

Recommended
La cérémonie d’installation des membres de la commission de surveillance…