Flash Info
prev next

à La Une »

Vœux de nouvel an : la Primature sacrifie à la tradition

6 janvier 2020 – 16 h 16 min Commentaires fermés sur Vœux de nouvel an : la Primature sacrifie à la tradition | 2 306 views

Le personnel de la Primature a présenté ses vœux de nouvel an au Premier Ministre son Excellence Monsieur Christophe Joseph Marie DABIRE ce lundi 06 janvier 2020 à Ouagadougou. Les collaborateurs du Chef du Gouvernement …

Lire l'article »
Actualités

Grands dossiers gouvernementaux

Chronique du Gouvernement

Chronique du Gouvernement du Burkina Faso

Conseil des Ministres

Ordre du jour et compte Rendu du conseil des Ministres

Les communiqués gouvernementaux

Les communiqués venant du SIG.

Le calendrier gouvernemental

Suivi de l’ensemble des activités gouvernementales.

Acceuil » à La Une, Actualités, Reportage

Haut conseil du dialogue social : « Notre rôle fondamental est d’œuvrer à implémenter une culture du dialogue social au Burkina Faso », a déclaré le Professeur Domba Jean Marc PALM

Soumis par par 8 février 2019 – 0 h 14 minPas de commentaire | 1 068 views

Le Président du Haut conseil du dialogue social (HCDS), le Professeur Domba Jean Marc PALM a été reçu en audience par le Premier ministre, Christophe Joseph Marie DABIRE, le jeudi 07 février 2019 à Ouagadougou.

Le Professeur Domba Jean Marc PALM est arrivé au premier ministère avec une délégation composée des trois vices présidents et de la Secrétaire générale de l’institution.

A leur sortie d’audience, le Président du Haut conseil du dialogue social (HCDS) a indiqué aux journalistes que sa visite a consisté à présenter sa structure au Premier ministre DABIRE. Il a surtout été question d’échanger sur tous les conflits sociaux qui minent aujourd’hui le monde du travail. « Le Premier ministre nous a fait l’honneur de nous recevoir pour qu’on discute des activités, des problèmes et des perspectives de l’institution », a-t-il expliqué.

Concernant les remous sociaux, il a indiqué que tous les dossiers ont été abordés. Pour lui tous ces problèmes sont importants, il n’est donc pas question de dresser une liste de priorités. Cependant, de manière concrète et pratique, ces problèmes seront résolus successivement, a souligné le Professeur PALM.

La participation et le concours de la presse ont été sollicités pour cette marche vers la paix et la cohésion sociales. Selon lui, c’est en donnant l’information juste que la presse pourra « contribuer à la cohésion sociale et à la baisse de la tension dans le pays ». Pour permettre donc à la presse de jouer pleinement son rôle, le HCDS ambitionne de former les journalistes sur plusieurs concepts liés au dialogue social.

Répondant à une question, le professeur a dit que le HCDS attend du Premier ministère « un appui multiforme, c’est-à-dire politique, institutionnel, matériel et financier ».

Par ailleurs, Monsieur PALM est revenu sur les missions de l’institution qu’il dirige. « Notre rôle fondamental est d’œuvrer à implémenter une culture du dialogue social au Burkina Faso. Travailler de telle sorte que dans les différentes branches d’activité, le dialogue puisse prévaloir sur la violence pour le règlement des différents conflits. Donc, dans le monde des travailleurs, il s’agit d’arriver à un consensus qui satisfasse toutes les parties », a déclaré le Président du HCDS.

 

DIRECTION DE LA COMMUNICATION/HCDS

 

Print Friendly, PDF & Email

Plus d'articles:

izmir web tasarim genital estetik