Flash Info
prev next

à La Une »

Vœux de nouvel an : la Primature sacrifie à la tradition

6 janvier 2020 – 16 h 16 min Commentaires fermés sur Vœux de nouvel an : la Primature sacrifie à la tradition | 2 305 views

Le personnel de la Primature a présenté ses vœux de nouvel an au Premier Ministre son Excellence Monsieur Christophe Joseph Marie DABIRE ce lundi 06 janvier 2020 à Ouagadougou. Les collaborateurs du Chef du Gouvernement …

Lire l'article »
Actualités

Grands dossiers gouvernementaux

Chronique du Gouvernement

Chronique du Gouvernement du Burkina Faso

Conseil des Ministres

Ordre du jour et compte Rendu du conseil des Ministres

Les communiqués gouvernementaux

Les communiqués venant du SIG.

Le calendrier gouvernemental

Suivi de l’ensemble des activités gouvernementales.

Acceuil » à La Une, Actualités, Reportage

Dialogue social : « le HCDS est une des composantes stratégiques du dispositif institutionnel national », affirme Christophe Joseph Marie DABIRE

Soumis par par 1 février 2019 – 15 h 21 minPas de commentaire | 998 views

Haut conseil du dialogue social (HCDS) a organisé, avec l’appui technique et financier du Bureau international du travail (BIT), une session de formation au profit de ses membres, du 29 au 31 janvier 2019 à Ouagadougou. L’objectif de cette session est d’outiller les Conseillers du HCDS sur le concept de dialogue social et sur les techniques de négociation et de gestion des crises.

Pour les Conseillers du HCDS, a affirmé le Professeur Domba Jean Marc PALM, l’intérêt de la session de formation réside dans le fait qu’elle va affiner leur perception du dialogue social, harmoniser leurs points de vue et permettre la convergence de leurs compétences pour « agir en équipe soudée et dynamique, où chacun jouera sa partition pour le succès de la mission ».

Le Premier ministre, Christophe Joseph Marie DABIRE, qui a présidé la cérémonie d’ouverture a estimé que le HCDS est une des composantes stratégiques du dispositif institutionnel national et que la recherche de la cohésion sociale est éminemment une de ses nobles missions.

S’adressant à tous les acteurs du monde du travail, il les a invités à faire du HCDS un cadre de référence pour une culture de paix, de dialogue et de consolidation d’un Burkina Faso prospère et solidaire.

Le chef du gouvernement a dit être conscient des difficultés que rencontre le HCDS dans son fonctionnement. Il a donc promis au Professeur Domba Jean Marc PALM et aux Conseillers du HCDS des « appuis institutionnel, matériel et financier nécessaires pour un fonctionnement effectif à l’atteinte des objectifs ».

Monsieur Issiaka ILBOUDO, Coordonnateur national de projet et point focal à Ouagadougou a, au nom du BIT, salué la volonté politique des autorités du Burkina Faso et l’engagement des partenaires sociaux pour ce vaste et noble chantier de la construction d’une culture de dialogue et de concertation.

Pour lui, la création et la mise en route du HCDS est l’expression d’un choix éclairé de gouvernance et de modernité, un choix stratégique pour s’offrir un outil de gestion des relations professionnelles dans une approche plus consensuelle et plus structurée.

« Mettre en place une structure de dialogue social de haut niveau, c’est investir dans la paix sociale, cette paix sociale qui est une condition de productivité et de compétitivité. Rendre opérationnel le HCDS, c’est investir dans la cohésion sociale à travers la concertation pour une prospérité partagée », a expliqué Monsieur ILBOUDO.

 

LE SERVICE D’INFORMATION DU GOUVERNEMENT

Print Friendly, PDF & Email

Plus d'articles:

izmir web tasarim genital estetik