Flash Info
prev next

à La Une »

Création des lycées scientifiques : un facteur de développement

8 décembre 2019 – 11 h 29 min Pas de Commentaire | 97 views

La création des lycées scientifiques permet de rehausser les effectifs très bas des élèves dans les filières scientifiques.
Pour cette rentrée scolaire 2019-2020, 8 lycées scientifiques sont fonctionnels.
A terme, 13 lycées scientifiques régionaux seront créés.

Lire l'article »
Actualités

Grands dossiers gouvernementaux

Chronique du Gouvernement

Chronique du Gouvernement du Burkina Faso

Conseil des Ministres

Ordre du jour et compte Rendu du conseil des Ministres

Les communiqués gouvernementaux

Les communiqués venant du SIG.

Le calendrier gouvernemental

Suivi de l’ensemble des activités gouvernementales.

Acceuil » à La Une, Actualités, Reportage

Cinquantenaire du FESPACO : un colloque pour réfléchir sur l’avenir du cinéma africain

Soumis par par 25 février 2019 – 16 h 15 minPas de commentaire | 638 views

Le colloque international de la 26ème édition du Festival international du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) a ouvert ses portes, ce lundi 25 février 2019 à Ouagadougou. Un colloque, dont l’ouverture a été présidée par Abdoul Karim SANGO, ministre de la Culture, des arts et du tourisme.


Deux (02) jours durant, les acteurs du cinéma africain vont réfléchir sous le thème  » confronter notre mémoire et forger l’avenir d’un cinéma panafricain dans son essence, son économie et sa diversité « . Un thème qui invite ces différents acteurs à un moment d’introspection, de rétrospection et surtout de projection vers l’avenir du cinéma africain.

Au cours de ce colloque, des professionnels et étudiants des écoles et instituts de formations aux métiers du cinéma et de l’audiovisuel, des enseignants-chercheurs, des hommes et femmes de culture, aborderont la problématique de la formation des acteurs du cinéma africain, de son financement, et de son marché.

Des recommandations issues de ces travaux seront mises à la disposition des acteurs du cinéma et des décideurs politiques. Pour le ministre en charge de la Culture, Abdoul Karim SANGO, le gouvernement burkinabè sera très attentif aux conclusions qui sortiront de ce colloque et prendra des dispositions nécessaires pour la mise en œuvre de ces recommandations.

Service d’information du gouvernement

Print Friendly, PDF & Email

Plus d'articles:

izmir web tasarim genital estetik