26è FESPACO: c’est parti pour une semaine de célébration du cinéma africain

La 26ème édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO), qui marque également le cinquantenaire dudit festival a ouvert ses portes cet après midi du Samedi 23 février 2019 sous le thème « Confronter notre mémoire et forger l’avenir d’un cinéma panafricain dans son essence, son économie et sa diversité » . La cérémonie officielle d’ouverture a eu lieu au Stade Municipal de Ouagadougou en présence de Son Excellence Monsieur Roch Mark Christian KABORE, Président du Faso.

1969- 2019! Cela fait 50 ans que le Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) est né. 50 ans de promotion et de valorisation du cinéma africain. Pour marquer d’une pierre blanche à ce cinquantenaire, des cinéastes, des cinéphiles, des autorités…,venus du monde entier ont pris d’assaut le Stade municipal de Ouagadougou pour le coup d’envoi de cette 26ème édition du FESPACO.

Une cérémonie au cours de laquelle un hommage mérité a été rendu aux devanciers du cinéma africain comme Idrissa OUEDRAOGO, Missa HEBIE, Ousmane SEMBENE.

« Les 50 ans du FESPACO que nous célébrons aujourd’hui sont à mettre à l’actif des devanciers », a indiqué Yacouba TRAORE, président du comité d’organisation de la 26 ème édition du FESPACO.
Pour le premier ministre du Rwanda, pays invité d’honneur, le FESPACO est le meilleur cadre pour partager les oeuvres riches et variées du continent africain et partant de là, favorise l’intégration du peuple africain.
Prévue pour durer une semaine, du 23 février au 02 mars 2019, cette édition connaitra des projections de films, des expositions, des panels, des colloques, etc.

Ce sont 165 films toutes catégories confondues qui sont en compétition pour les différents prix.

Le Service d’information du gouvernement

Print Friendly, PDF & Email

Articles Recommandés

Communiqué: Hommage du gouvernement aux Casques bleus

Sig-Burkina

Journée mondiale des zones humides 2018 : Déclaration du ministre en charge de l’environnement

Sig-Burkina

Journée du 1er mai, Fête du travail : Une reconnaissance des droits des travailleurs

Sig-Burkina

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus...

Recommended
  Le Ministre de la Sécurité, Ousséni COMPAORE a procédé,…