Conseil des ministres du jeudi 25 octobre 2018

Le Conseil des ministres s’est tenu ce jeudi 25 octobre 2018 à partir de 11h en sa séance ordinaire à Ouagadougou sous la présidence du chef de l’Etat Roch Marc Christian Kaboré. Plusieurs décisions ont été prises à ce Conseil selon le ministre porte-parole du gouvernement Remis Fulgance Dandjinou.

– Pour le compte du ministère de la sécurité il est prévu  l’adoption d’un certain nombre de décrets d’application de la loi 027 du 1er juin 2018 portant statut de la police nationale. L’adoption de ces décrets permet de régler un certain nombre d’incohérence qui se trouvait dans l’ancien statut. A cela s’ajoute l’amélioration de l’amplitude de la grille salariale et le relèvement des agents de police au niveau BAC.

– Pour le Compte du ministère de l’Education nationale et de l’alphabétisation deux décrets relatifs d’une part aux modalités d’évaluation de contrôle et d’apprentissage scolaire et d’autre part à la règlementation des fonctions de chef d’établissement et autres responsables ont été adoptés en vue d’accroitre les rendements scolaires.

– Pour le compte du ministère de l’Urbanisme et de l’habitat il est prévu la levée partielle de la suspension des lotissements sur tout le territoire national à l’exception des communes de Ouagadougou et de Bobo Dioulasso. Pour ce fait une commission ad hoc a été mise en place en vue de trouver des solutions idoines aux requêtes de la population. Il a aussi été fait mention de l’assainissement du secteur de la promotion immobilière.

Il a aussi été question du programme de la commémoration de la journée de l’insurrection populaire. A cette effet il est prévu le nettoyage du cimetière où reposent les martyrs  le 26 octobre 2018 ; un office religieux les 26 et 28 octobre 2018 et un dépôt de gerbes le 31 octobre 2018.

Le Service d’information du gouvernement

Print Friendly, PDF & Email

Articles Recommandés

Fédération burkinabè de Cyclisme, les présidents des ligues et des clubs

Sig-Burkina

Nuit des Lompolo édition 2014 : les mérites des professionnels du théâtre et des arts apparentés récompensés

Sig-Burkina

« Le Burkina Faso est un pays très important pour nous », déclare le président de SOS Sahel international France, Monsieur Philippe LECOMTE

Sig-Burkina

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus...

Recommended
  Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le…