Recrudescence des cas de dengue : Les autorités communales et sanitaires vont procéder à la destruction des gîtes larvaires

Depuis deux ans, le Burkina Faso est confronté à une recrudescence des cas de dengue.  Cette maladie est causée par un virus transmis par des piqûres de moustiques infestés. Ces moustiques piquent surtout la journée et se reproduisent dans les récipients non couverts contenant de l’eau au niveau des habitations et des lieux de travail.

Face à cette situation, les autorités communales et sanitaires ont décidé, à travers les agents de la Haute intensité de main d’œuvre (HIMO), d’effectuer des visites à domiciles dans la ville de Ouagadougou pour sensibiliser les populations sur la dengue et procéder à la destruction des lieux de reproduction des moustiques. Ces agents seront identifiables par le port de badges.

Ces visites se dérouleront du 24 au 28 Août 2018.

Le ministère de la santé et les autorités communales invitent les populations à réserver un accueil chaleureux à ces agents car il y va du bien-être de tous.

 

DCPM/ Santé

Print Friendly, PDF & Email

Articles Recommandés

Journée mondiale de la liberté de la presse: Déclaration du ministre de la Communication et des relations avec le parlement

Sig-Burkina

Vers un forum des écoles et centres de formation

Sig-Burkina

Discours de Son Excellence Monsieur le Président du Faso, Président du Conseil des ministres à la cérémonie de la Rentrée du Barreau du Burkina Faso à Ouagadougou, le 27 avril 2017

Aly TOURE

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus...

Recommended
Dans la nuit du 22 au 23 août 2018, aux…