Crise entre l’OTRAF et l’UCRB : Le Gouvernement suspend les deux organisations

Au terme d’échanges engagés par le gouvernement depuis le début de la crise qui oppose l’organisation des transporteurs routiers du Faso (OTRAF) à l’Union des chauffeurs routiers du Burkina (UCRB), les deux associations sont parvenues à un accord signé le 27 août 2018.

Malgré cet accord entre les deux organisations, les camions de transport de marchandises sont toujours stationnés ainsi que les engins sur les bas-côtés des routes nationales et aux différentes entrées/sorties de la ville de Ouagadougou ainsi qu’à Ouagarinter occasionnant des ruptures du système d’approvisionnement en carburant.

Compte tenu des désagréments que cette situation occasionne dans la vie socioéconomique de notre pays, le gouvernement a pris les mesures suivantes : la suspension provisoire des deux organisations à savoir l’organisation des transporteurs routiers du Faso (OTRAF) et l’Union des chauffeurs routiers du Burkina (UCRB).

Des mesures sont en cours pour normaliser le trafic.

Le gouvernement déplore une fois de plus les désagréments subis par la population pendant cette crise.

Le Service d’information du gouvernement

Print Friendly, PDF & Email

Articles Recommandés

JNP 2019 : le forum et les ateliers sectoriels ont débuté

Sig-Burkina

Election présidentielle du 29 novembre : François HOLLANDE félicite le président élu Roch Marc Christian KABORE

Sig-Burkina

Abidjan : Fin de mission bien remplie pour le Consul Général, Daouda DIALLO

Sig-Burkina

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus...

Recommended
La Brigade Territoriale de Gendarmerie de PAMA, chef-lieu de la…