Flash Info
prev next

à La Une »

Vœux de nouvel an : la Primature sacrifie à la tradition

6 janvier 2020 – 16 h 16 min Commentaires fermés sur Vœux de nouvel an : la Primature sacrifie à la tradition | 2 325 views

Le personnel de la Primature a présenté ses vœux de nouvel an au Premier Ministre son Excellence Monsieur Christophe Joseph Marie DABIRE ce lundi 06 janvier 2020 à Ouagadougou. Les collaborateurs du Chef du Gouvernement …

Lire l'article »
Actualités

Grands dossiers gouvernementaux

Chronique du Gouvernement

Chronique du Gouvernement du Burkina Faso

Conseil des Ministres

Ordre du jour et compte Rendu du conseil des Ministres

Les communiqués gouvernementaux

Les communiqués venant du SIG.

Le calendrier gouvernemental

Suivi de l’ensemble des activités gouvernementales.

Acceuil » à La Une, Actualités, Reportage, Video

Concours direct de recrutement de 1500 instituteurs adjoints certifiés de la session 2018 : Le ministre OUARO fait le point sur les prétendues fraudes

Soumis par par 10 août 2018 – 19 h 00 minPas de commentaire | 5 300 views

Le ministère de l’Education nationale et de l’alphabétisation et le ministère de la Fonction publique, du travail et de la protection sociale ont organisé un point de presse ce vendredi 10 août 2018 dans la salle de réunion du MENA.
Le ministre Stanislas OUARO accompagné du Secrétaire général du ministère de la Fonction a fait le point sur les prétendues fraudes au concours direct de recrutement de 1500 instituteurs adjoints certifiés de la session 2018. En rappel, c’est le journal « courrier confidentiel » qui avait levé le lièvre en son temps. Selon le ministre en charge de l’Education nationale les investigations ont permis de lever le doute sur des cas de fraudes concernant les épreuves du concours. Cependant, elles ont permis de mettre la main sur de faux documents utilisés par quatre (04) candidats. Ces candidats ont été retirés du concours et leur cas serait entre les mains de la gendarmerie.

Print Friendly, PDF & Email

Plus d'articles:

izmir web tasarim genital estetik