Opération 1.500.000 lampes LEDs : La distribution et l’installation gratuite au profit des ménages a débutée dans la ville de Ouagadougou.

Dans le cadre de la mise en œuvre de sa politique de l’efficacité énergétique et de  promotion des économies d’énergie, le Ministère de l’Energie a inscrit dans ses actions fortes, la distribution gratuite de 1.500.000 lampes à  LED au profit des ménages raccordés au réseau SONABEL.

Les entreprises commises pour le travail procèdent au remplacement de trois lampes fluorescentes avec des lampes à Diode Electroluminescente (LED) dans chaque ménage raccordé au réseau SONABEL.

Pour cette première tranche, dans la région de l’Est, l’entreprise a achevée l’opération d’installation.  Pour la ville de Ouagadougou, les équipes des entreprises commises pour l’opération sont déjà sur le terrain, notamment dans les quartiers : Zone du Bois, Dassasgho, Zogona, 1200 Logements, Wemtenga et Daghnoen.

Dans les jours à venir, l’opération va également débuter dans les quartiers Ouaga 2000, Pissy, Goughin, Kamsonghin, Bibalgo, Koulouba et Tampouy. Le travail se mène par section, selon le découpage géographique de la SONABEL.

Les agents des sociétés sont reconnaissables par leurs gilets jaunes où sont inscrit au dos le nom de la Société. Ils porteront de badge sur lequel sont inscrits leurs Nom, Prénom, N°CNIB, Adresse de la société.

Le Ministère de l’Energie vous demande de leurs réserver un bon accueil.

Les lampes LED ont une durée d’utilisation minimale de 30 000 heures contre 8 000 heures pour les lampes fluorescentes. De plus, elles demandent deux fois moins de puissance pour le même niveau de luminosité et durent jusqu’à 5 fois plus longtemps ; elles dégagent moins de chaleur et réduisent les émissions de gaz à effet de serre.

Pour les ménages, l’utilisation des LED à la place des lampes fluorescentes se répercute sur leurs dépenses en faisant baisser la facture d’électricité.

En effet, avec les trois tubes LED dont bénéficieront chaque ménage, la consommation est réduite en moyenne de 64 KWh par an. La réduction globale de la facture d’électricité de l’ensemble des ménages est estimée à 2,68 milliards de FCFA par an.

Il faut noter que le passage à un éclairage plus efficace permettra de réduire considérablement les charges de pointe du soir fortement influencées par l’éclairage des ménages et de limiter les coupures d’électricité qui freinent l’activité économique.

L’opération qui sera étendue progressivement sur toute l’étendue du territoire, permettra à terme, la réduction de puissance de 19,9 MW, alors que l’investissement différé pour le renforcement de capacité de production de la SONABEL est de 19,9 milliards de F CFA.

 

DCPM/Ministère de l’Energie

Print Friendly, PDF & Email

Articles Recommandés

SIAO 2018 : Le PADEL outille les promoteurs locaux burkinabè

Adams OUEDRAOGO

Message à la Nation de Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE, Président du Faso, à l’occasion de la Commémoration nationale des journées des 30 et 31 octobre

Sig-Burkina

Résultats des Concours professionnels du ministère des Affaires étrangères, de la coopération et des burkinabé de l’extérieur.

Sig-Burkina

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus...

Recommended
Le Président du Comité de suivi du Pèlerinage à la…