Flash Info
prev next

à La Une »

Vœux de nouvel an : la Primature sacrifie à la tradition

6 janvier 2020 – 16 h 16 min Commentaires fermés sur Vœux de nouvel an : la Primature sacrifie à la tradition | 2 306 views

Le personnel de la Primature a présenté ses vœux de nouvel an au Premier Ministre son Excellence Monsieur Christophe Joseph Marie DABIRE ce lundi 06 janvier 2020 à Ouagadougou. Les collaborateurs du Chef du Gouvernement …

Lire l'article »
Actualités

Grands dossiers gouvernementaux

Chronique du Gouvernement

Chronique du Gouvernement du Burkina Faso

Conseil des Ministres

Ordre du jour et compte Rendu du conseil des Ministres

Les communiqués gouvernementaux

Les communiqués venant du SIG.

Le calendrier gouvernemental

Suivi de l’ensemble des activités gouvernementales.

Acceuil » à La Une, Actualités, Les communiqués gouvernementaux

Opérationnalisation du RAMU au Burkina : Les professionnels des médias renforcent leurs capacités

Soumis par par 1 mars 2018 – 13 h 20 minPas de commentaire | 1 654 views

Un atelier d’une journée est organisé par le ministère en charge de la Fonction publique ce jeudi 01 mars 2018 dans la salle de conférence du Conseil régional de la région du Plateau central au profit des hommes et femmes de médias sur le régime d’assurance maladie universelle qui revêt un caractère obligatoire dans notre pays.

L’objectif principal est de renforcer les capacités des journalistes en matière d’assurance maladie afin qu’ils soient des relais pour une large vulgarisation du processus.

S.E.M. Roch Marc Christian Kaboré lors de son discours à la Nation du 31 décembre 2017 a promis l’opérationnalisation du RAMU en 2018. Ainsi le Conseil des ministres en sa séance du 24 janvier 2018, a adopté son calendrier d’opérationnalisation.

En cours il y’a la création de la caisse nationale d’assurance maladie universelle (CNAMU) pour les civils et la caisse d’assurance maladie des armées (CAMA) pour les militaires et leurs familles.

Le RAMU revêt un caractère stratégique pour le développement du Burkina Faso. C’est pourquoi il est inscrit en bonne place dans l’axe 2 du PNDES qui prévoit qu’à l’horizon 2020, vingt-cinq pour cent (25%) de la population burkinabè soit couvert en termes de prise en charge de ses dépenses de santé.

En rappel le Burkina Faso a pris la décision d’étendre la protection sociale à l’ensemble de sa population par l’adoption de la loi 060-2015/CNT du 5 septembre 2015 portant régime d’assurance maladie universelle (RAMU).

 

Le Service d’information du Gouvernement.

 

Print Friendly, PDF & Email

Plus d'articles:

izmir web tasarim genital estetik