Projet d’interconnexion électrique Nigéria-Niger-Bénin/Togo-Burkina Faso : La BAD met à la disposition du Burkina Faso un montant d’environ 39,37 milliards de FCFA

Le Ministre de l’économie, des finances et du développement, Hadizatou Rosine COULIBALY/SORI et Pascal YEMBILINE, Responsable pays de la Banque africaine de développement (BAD) au Burkina Faso, ont procédé, le mercredi  14 mars 2018 à 15h30min au Cabinet du Ministre de l’économie, des finances et du développement, à la signature d’un accord de prêt de 34,68 millions d’UC (27,31 milliards FCFA) et d’un protocole d’accord de don de 15,32 millions d’UC (12,06 milliards FCFA) pour le financement du Projet d’interconnexion électrique Nigéria-Niger-Bénin/Togo-Burkina Faso.

Par ces deux Accords, la BAD met à la disposition du Burkina Faso un montant de 50 millions d’Unités de compte soit environ 39,37 milliards de FCFA.

Le projet consiste principalement en la construction d’une ligne d’interconnexion en 330 kV entre le Nigéria, le Niger, le Bénin, le Togo et le Burkina Faso.

Les activités connexes se résument ainsi qu’il suit :

  • l’électrification des localités situées dans un rayon de 05 km ;
  • le renforcement des capacités du Système d’échanges d’énergie électrique ouest africaine (EEEOA) et des pays.

Prévu pour durer cinq (05) ans, le projet sera exécuté jusqu’en décembre 2022, sous la tutelle technique du Ministère de l’Energie.

 

DCPM/MINEFID

Print Friendly, PDF & Email

Articles Recommandés

Le Japon offre près de 390 millions de F CFA d’équipements aux Editions Sidwaya

Sig-Burkina

RAPPORT DE SYNTHESE des UACO 2011

Sig-Burkina

Putsch manqué du 16 Septembre 2015: 14 morts, plus de 250 blessés et 23 personnes inculpées

Sig-Burkina

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus...

Recommended
    (Paris, 13 mars 2018) Ce dimanche 11 mars…