Flash Info
prev next

à La Une »

Universités africaines de la communication de Ouagadougou (UACO) : c’est parti pour la 11ème édition

25 novembre 2019 – 19 h 08 min Pas de Commentaire | 356 views

Son Excellence, le Premier ministre, Christophe Joseph Marie DABIRE, Représentant le président du Faso, Roch Marc Christian KABORE,  a procédé ce lundi 25 novembre 2019 à la salle de Conférence de Ouaga 2000 à l’ouverture …

Lire l'article »
Actualités

Grands dossiers gouvernementaux

Chronique du Gouvernement

Chronique du Gouvernement du Burkina Faso

Conseil des Ministres

Ordre du jour et compte Rendu du conseil des Ministres

Les communiqués gouvernementaux

Les communiqués venant du SIG.

Le calendrier gouvernemental

Suivi de l’ensemble des activités gouvernementales.

Acceuil » Actualités, Les communiqués gouvernementaux

Mise en œuvre du Plan national de développement économique et social (PNDES) : L’Agence Française de Développement accorde une subvention de 6,56 milliards de FCFA

Soumis par par 19 décembre 2017 – 17 h 16 minPas de commentaire | 869 views

Le Ministre de l’Economie, des Finances et du Développement, Madame Hadizatou Rosine COULIBALY/SORI et le Directeur de l’Agence Française de développement (ADF), Monsieur Tanguy DENIEUL ont procédé le lundi 18 décembre 2017, en présence de Son Excellence Monsieur Xavier LAPEYRE DE CABANES, Ambassadeur de la République française auprès du Burkina Faso, à la signature d’un accord de financement d’un montant total de 10 millions d’euros soit environ 6,56 milliards de FCFA.

Ce financement sous forme de subvention s’inscrit dans le cadre du programme d’aide budgétaire dénommé « Cadre général d’organisation des appuis budgétaires en soutien à la mise en œuvre du PNDES » signé entre le Gouvernement du Burkina Faso et les Partenaires techniques et financiers intervenant sous forme d’aide budgétaire sectorielle ou globale.

Il vise à soutenir la mise en œuvre du Plan national de développement économique et social (PNDES), et à participer à l’apurement des arriérés accumulés par l’Etat burkinabè auprès de l’Office national de l’eau et de l’assainissement (ONEA).

Le financement se décline sous deux composantes :

  • la composante 1 porte sur une tranche non affectée de 6 millions d’euros (3,94 milliards de F CFA) pour accompagner les efforts du Gouvernement burkinabè dans la mise en œuvre du PNDES ;
  • la composante 2 porte sur une tranche de 4 millions d’euros (2,62 milliards de F CFA) affectée à l’apurement partiel des arriérés de l’Etat et des structures publiques vis-à-vis de l’ONEA.

Cette aide budgétaire permettra de répondre aux besoins de financement dans le cadre de la mise en œuvre du PNDES.  Elle permettra également à l’ONEA, pierre angulaire du secteur de l’eau potable au Burkina Faso et modèle dans la sous-région en termes de performances techniques et de capacité d’exécution et de gestion, de poursuivre les investissements conformément aux objectifs du PNDES.

DCPM/ MINEFID

Print Friendly, PDF & Email

Plus d'articles:

izmir web tasarim genital estetik