SNI 2017 : C’est partie pour une réflexion de l’apport des TIC sur la sécurité

 

Les portes de la 13è édition de la SNI se sont officiellement ouvertes ce mardi 7 novembre 2017 à Ouagadougou. C’était en présence du Premier ministre Paul Kaba THIEBA, patron de la cérémonie, et d’imminents acteurs du secteur des Technologies de l’information et de la communication. L’occasion a été belle pour le patron de la cérémonie de procéder au lancement du Projet E-Burkina.

Ils sont nombreux les acteurs du domaine des TIC, à prendre part à l’ouverture de la 13è édition de la semaine nationale de l’Internet (SNI) qui se déroule sous le thème «TIC et sécurité ». A travers ce thème, le ministère en charge de l’économie numérique et des postes entend apporter sa part de contribution dans la lutte contre le terrorisme et l’insécurité. Les TIC ont envahi tous les secteurs d’activités de l’homme et leur apport n’est plus à démonter.

«Les investissements dans l’économie numérique sont identifiés comme le plus productif, parce qu’ils accroissent la compétitivité de l’ensemble des autres secteurs de l’économie » dixit le Premier ministre Paul KABA THIEBA. Et de poursuivre que «des défis doivent être relevés en matière de formation des ressources humaines qualifiés, de développement des infrastructures large bande, d’amélioration continue de la gouvernance  du secteur et de développement  de contenus locaux».

L’occasion a été belle pour Paul Kaba THIEBA de procéder  au lancement officiel du Projet E-Burkina. C’est un projet de modernisation de l’administration publique à travers la réalisation d’applications et des  e-services. Financé par la banque mondiale, E-Burkina a pour objectif de contribuer à l’édification d’une administration publique et privée performante grâce à l’apport des TIC.

Service d’information du Gouvernement.

Print Friendly, PDF & Email

Articles Recommandés

COMPTE RENDU DU CONSEIL DES MINISTRES N°015 du 30 avril 2014 –

Sig-Burkina

SIAO 2018 : Une délégation gouvernementale, impressionnée par les innovations

Adams OUEDRAOGO

Sécurité dans la sous région : Le Président de la Commission de la CEDEAO s’entretient avec le Président du Faso.

Sig-Burkina

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus...

Recommended
  La 23e conférence des Parties sur le changement climatique …