Sécurité au Sahel : Les ambassadeurs des pays membres du Conseil de Sécurité de l’ONU s’imprègnent des réalités du terrain

Les ambassadeurs des pays membres du Conseil de Sécurité de l’ONU ont effectué une visite de travail au Burkina Faso, le dimanche 22 octobre 2017. Cette visite visait à les mettre en contact avec le terrain sur la question sécuritaire au Sahel et approfondir la réflexion autour des modalités de mise en œuvre de la Force du G5 Sahel.

Les Nations Unies sont préoccupées par la situation sécuritaire au Sahel. C’est pourquoi une délégation des pays membres du Conseil de Sécurité de l’ONU constituée des ambassadeurs des pays membres a effectué une visite de travail sur la question au Burkina, le dimanche 22 octobre 2017. Aussitôt arrivés dans la capitale du pays des  »Hommes intègres », les visiteurs se sont rendus sur les sites des attaques de l’avenue Kwame Nkrumah, à savoir le Café Aziz_Istanbul et le Restaurant Cappucino. Ils ont pu se faire une idée du déroulement des attaques et des dégâts à travers les explications des responsables de sécurité.

La délégation a ensuite eu une séance de travail avec les ministres en charge des Affaires étrangères, de la Sécurité, de la Défense, de l’Administration territoriale, ainsi que de la Justice au sein du Ministère des Affaires étrangères, avant de se rendre au palais de Kosyam pour une autre séance de travail avec le Président du Faso. Au cours des travaux, un accent a été mis sur le soutien du Conseil de Sécurité pour l’opérationnalisation de la Force du G5 Sahel pour faire face aux attaques terroristes.

À entendre les hôtes du jour à la suite des échanges, la visite a été très fructueuse.  »Nous rentrons convaincus que le Burkina mérite d’être soutenu », a déclaré Tekeda Mariam Alemu, ambassadeur de l’Ethiopie à New_York et chef de la délégation. Les autorités burkinabè se réjouissent également de cette visite et en tirent une satisfaction.  »Nous sommes heureux de savoir qu’il y’a une unanimité qui se dégage et réconfortant pour la suite », a indiqué Alpha_Barry. Avant le Burkina Faso, la mission a séjourné à Sévaré et Bamako au Mali pour le même exercice.

DCPM/ Ministère des Affaires étrangères

Print Friendly, PDF & Email

Articles Recommandés

Ministère des Enseignements secondaire et supérieur : Une campagne statistique 2012-2013 qui interpellent les acteurs

Sig-Burkina

Coup D’Etat manqué du 16 septembre 2015 : Un 15ème Décès

Sig-Burkina

Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 09 mai 2018

Adams OUEDRAOGO

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus...

Recommended
Le Président du Faso, Roch Marc Christian KABORE a procédé…