Factures impayées de la presse privée : Paul Kaba THIEBA a donné des instructions pour le règlement dans un délai de deux semaines

PMC’est du moins l’essentiel de ce que l’on peut retenir de l’entretien entre le Chef du Gouvernement, Son Excellence Paul Kaba THIEBA et la Société des Éditeurs de la presse privée (SEP) ce mardi 16 mai 2017. Le montant de la dette s’élève à six cent millions de francs CFA.

Un engagement fort qui matérialise l’attachement du Gouvernement de Paul Kaba THIEBA à la liberté de la presse, signe de la vitalité de la démocratie dans notre pays.

La rencontre a été bien appréciée par les deux parties prenantes.

« C’était une rencontre fructueuse, il serait intéressant que nous puissions la tenir de façon périodique » a assuré le Chef du Gouvernement.

« Nous ne pouvons que nous réjouir et attendre l’apurement des factures impayées d’ici à deux semaines  » à laissé entendre Boureima OUEDRAOGO du journal « le Reporter », Porte-parole de la SEP.

En marge de la question de l’apurement des dettes de couvertures médiatiques, la question de l’effectivité du Fonds d’appui à la presse privée (FAPP) d’un montant d’un milliard sept cent millions de nos francs chaque année et celle de la Télévision numérique de terre (TNT), ont été abordées lors des échanges.

 

DCI/ Premier ministère

Print Friendly, PDF & Email

Articles Recommandés

Rencontre du président du Faso avec les Burkinabè d’Ethiopie : « Si aujourd’hui nous sommes l’objet d’attaques, c’est parce que la trêve qui était une forme de collusion entre le régime de Blaise Compaoré et ses mouvements est terminée »

Sig-Burkina

Communiqué du Procureur militaire

Sig-Burkina

Développement de la filière anacarde au Burkina Faso : un atelier pour lever les goulots d’étranglement

Adams OUEDRAOGO

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus...

Recommended
Le Ministère de la Justice, des Droits humains et de…