Flash Info
prev next

à La Une »

Création des lycées scientifiques : un facteur de développement

8 décembre 2019 – 11 h 29 min Pas de Commentaire | 52 views

La création des lycées scientifiques permet de rehausser les effectifs très bas des élèves dans les filières scientifiques.
Pour cette rentrée scolaire 2019-2020, 8 lycées scientifiques sont fonctionnels.
A terme, 13 lycées scientifiques régionaux seront créés.

Lire l'article »
Actualités

Grands dossiers gouvernementaux

Chronique du Gouvernement

Chronique du Gouvernement du Burkina Faso

Conseil des Ministres

Ordre du jour et compte Rendu du conseil des Ministres

Les communiqués gouvernementaux

Les communiqués venant du SIG.

Le calendrier gouvernemental

Suivi de l’ensemble des activités gouvernementales.

Acceuil » à La Une, Actualités, Les communiqués gouvernementaux

Cérémonie de lancement de la Journée internationale de la jeunesse (JIJ) 2016.

Soumis par par 12 août 2016 – 17 h 37 minPas de commentaire | 2 025 views

20160812_102740Les activités de la Journée internationale de la jeunesse ont été officiellement lancées, ce vendredi 12 août 2016 à Ouagadougou, sous le patronage du Premier ministre Paul Kaba THIEBA et sous le parrainage du Larlé Naba Tigré.

C’est sous le thème : « En route pour 2030 : éradication de la pauvreté et réalisation des modes de consommation et de production durable », que se tient la Journée internationale de la jeunesse édition 2016.

Le Burkina Faso, a l’instar des autres pays du monde, n’est pas resté en marges de la célébration de cette journée. C’est le ministre de la Jeunesse, de la formation et de l’insertion professionnelle Jean Claude BOUDA qui, au nom du Premier Ministre, a au cours d’une cérémonie a lancé officiellement les activités nationales de la JIJ 2016. Placé sous le thème : « Education civique des jeunes, un instrument de prévention des violences » que cette journée est célébrée sur le plan national. Ce thème vise à promouvoir la paix et à prévenir les violences.20160812_102443

Pour Jean Claude BOUDA, il faut mettre un accent particulier sur l’éducation civique et citoyenne pour prévenir véritablement les violences. La promotion de la jeunesse est un tout. Il faut une jeunesse bien éduquée, bien formée, mais aussi consciente qui sait qu’il y a des défis à relever dans le cadre du développement économique et social de notre pays.

Il a souligné l’importance de cette journée institué sur plan international et il est du devoir du Burkina Faso de magnifier cette journée et de montrer à cette jeunesse que le gouvernement est à ses coté. La jeunesse doit comprendre, qu’elle doit se battre pour créer leur propre entreprise.

Le Parrain de l’édition 2016, Larlé Naba Tigré, lance un message à ses filleules. Pour lui : « Je voudrais dire à la jeunesse burkinabè que nous sommes très fier d’elle. Il faut qu’elle prenne résolument l’engagement d’aller à l’auto-emploi. L’Etat burkinabè tout comme les autres Etats du monde n’a jamais pu employer tous ses jeunes. C’est par l’auto-emploi et les secteurs insaturés que sont l’agriculture et l’élevage qui sont tous très importants pour notre pays que nous allons promouvoir l’emploi des jeunes ».

Les activités de cette édition 2016 vont se dérouler à travers des sensibilisations.

Le Service d’information du gouvernement

Print Friendly, PDF & Email

Plus d'articles:

izmir web tasarim genital estetik