Flash Info
prev next

à La Une »

Création des lycées scientifiques : un facteur de développement

8 décembre 2019 – 11 h 29 min Pas de Commentaire | 122 views

La création des lycées scientifiques permet de rehausser les effectifs très bas des élèves dans les filières scientifiques.
Pour cette rentrée scolaire 2019-2020, 8 lycées scientifiques sont fonctionnels.
A terme, 13 lycées scientifiques régionaux seront créés.

Lire l'article »
Actualités

Grands dossiers gouvernementaux

Chronique du Gouvernement

Chronique du Gouvernement du Burkina Faso

Conseil des Ministres

Ordre du jour et compte Rendu du conseil des Ministres

Les communiqués gouvernementaux

Les communiqués venant du SIG.

Le calendrier gouvernemental

Suivi de l’ensemble des activités gouvernementales.

Acceuil » Actualités, Les communiqués gouvernementaux

Cinquième TAC : le Président du Faso Roch Marc Christian KABORE échange avec ses compatriotes vivant en Côte d’Ivoire

Soumis par par 29 juillet 2016 – 17 h 16 minPas de commentaire | 1 630 views

comp4 bonArrivé à Yamoussoukro dans l’après-midi du jeudi 28 juillet 2016, pour la tenue de la cinquième conférence au sommet du Traité d’Amitié et de Coopération (TAC), le Président du Faso Roch Marc Christian Kaboré, après l’accueil chaleureux qui lui a été réservé par son frère et ami, le Président Alassane Ouattara, a immédiatement pris rendez-vous avec ses compatriotes vivant en République sœur de Côte d’Ivoire.

Venus nombreux l’accueillir à l’aéroport de Yamoussoukro, les Burkinabè de Côte d’Ivoire ont pris d’assaut la grande salle de 2000 places de la fondation Félix Houphouët Boigny pour échanger avec leur Président.

Mahamadou Zongo, le nouvel Ambassadeur du Burkina Faso en Côte d’Ivoire, ouvre le bal des interventions avec son mot de bienvenue. A sa suite, les délégués des différentes régions se sont succédé au parloir pour exprimer leur satisfaction de pouvoir enfin échanger de vive voix avec leur Président dont ils attendaient la venue en Côte d’Ivoire avec beaucoup de ferveur. C’était également l’occasion de poser leurs préoccupations à celui qui détient aujourd’hui les rennes de l’avenir du « pays des hommes intègres ». Ces préoccupations sont de tous ordres et le Président Roch Marc Christian Kaboré entouré de son Premier Ministres et certains ministres du gouvernement, n’a pas fait dans la langue de bois, pour apporter des réponses qui ont déchainé de fréquents applaudissements, tout au long de la rencontre. Sur des sujets intéressant, en grande partie, son département, la parole a été donnée au Ministre des Affaires étrangères, Alpha Barry pour défendre sa chapelle. De la question du vote des Burkinabè de la diaspora en 2020 à la question des cartes biométriques en passant par celle de la couverture des juridictions consulaires du Burkina en Côte d’Ivoire et l’épineuse question de la maison du Burkina, le patron de la diplomatie burkinabè, s’est montré très à l’aise sur ces sujets qui intéressent, à plus d’un titre, la vie de nos compatriotes de Côte d’Ivoire.comp1

Après le tour des différents délégués, la parole a été libérée pour toute l’assistance qui n’a pas été avare en questions à l’endroit du Chef de l’Etat et des membres du gouvernement présents dans la salle. Le même scénario des réponses aux questions a donné l’occasion à certains membres du gouvernement de passer à la barre pour apporter des éléments de réponses aux sujets qui touchent leur secteur.

Cet exercice a permis au Chef de l’Etat d’entendre de vive voix les préoccupations de nos frères et sœurs de la Côte d’Ivoire et séance tenante, Roch Marc Christian Kaboré a réaffirmé son engagement à bâtir avec toutes les filles et tous les fils du Burkina Faso, un pays de démocratie, de progrès économique et social, de liberté et de justice.

La rencontre a pris fin sur une note de fraternité, de gaieté et des tonnerres d’applaudissements qui ont accompagné le Chef de l’Etat dans une autre salle où l’attendaient les opérateurs économiques avec qui il a également échangé pour recueillir leurs préoccupations et partager avec eux sa vision de développement d’un Burkina Faso prospère.

DCPM / MAECBE

Print Friendly, PDF & Email

Plus d'articles:

izmir web tasarim genital estetik