Baisse relative du prix du ciment au Burkina : fruit des effets positifs de la concurrence

Baisse relative du prix du ciment au Burkina : fruit des effets positifs de la concurrence

Depuis un certain temps, les consommateurs constatent une relative baisse du prix du ciment sur le marché burkinabè. La tonne de ciment oscille entre 100 000 et 110 000 f CFA (5.000 à 5.500 f CFA le sac de 50kg). Cette baisse en cette période d’hivernage où habituellement la demande est forte, est le fruit de la concurrence entre les revendeurs des cimenteries régulièrement installées au Burkina. A ce jour, notre pays compte 4 usines de fabrication de ciment à Ouagadougou. Ce nombre sera porté à 6 sur l’ensemble du pays avec la construction en cours à Bobo-Dioulasso de 2 cimenteries. Autant dire que les perspectives sont bonnes.

Nonobstant ces acquis, le Gouvernement à travers le Ministère du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat a entrepris des négociations pour une baisse des prix des matériaux de construction (tôles, fer à béton, ciment). Les discussions sont en cours   avec l’ensemble des acteurs concernés. Le souci du Gouvernement est d’obtenir une baisse conséquente des prix de ces produits dans la perspective globale pour la réduction du coût de la vie.

DCPM / Ministère du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat.

 

Print Friendly, PDF & Email

Articles Recommandés

Liste homologations sur les emballages et sachets plastique biodégradables 2016

Beli N'DO

République populaire de Chine: des cadres du département de la communication et des journalistes Burkinabè visitent deux médias importants de Xiamen

Adams OUEDRAOGO

26ème congrès de l’Union postale universelle : Le Burkina Faso réélu membre du conseil d’administration de l’UPU

Sig-Burkina

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus...

Recommended
5997 candidats à la conquête du sésame professionnel Du 14…