Flash Info
prev next

à La Une »

Vœux de nouvel an : la Primature sacrifie à la tradition

6 janvier 2020 – 16 h 16 min Commentaires fermés sur Vœux de nouvel an : la Primature sacrifie à la tradition | 690 views

Le personnel de la Primature a présenté ses vœux de nouvel an au Premier Ministre son Excellence Monsieur Christophe Joseph Marie DABIRE ce lundi 06 janvier 2020 à Ouagadougou. Les collaborateurs du Chef du Gouvernement …

Lire l'article »
Actualités

Grands dossiers gouvernementaux

Chronique du Gouvernement

Chronique du Gouvernement du Burkina Faso

Conseil des Ministres

Ordre du jour et compte Rendu du conseil des Ministres

Les communiqués gouvernementaux

Les communiqués venant du SIG.

Le calendrier gouvernemental

Suivi de l’ensemble des activités gouvernementales.

Acceuil » à La Une, Documentation, Reportage

Infrastructures éducatives au Burkina Faso : 160 écoles sous-paillote seront normalisées en 2016

Soumis par par 26 mai 2016 – 19 h 24 minPas de commentaire | 3 565 views

école2Le Premier ministre Paul Kaba THIEBA a procédé ce Jeudi 26 mai 2016 à Fada N’Gourma, au lancement des travaux de construction des infrastructures éducatives au titre de l’année 2016 pour la résorption de 160 salles de classe sous-paillotes.

Le Premier ministre Paul Kaba THIEBA a donné ce Jeudi 26 mai 2016 à Fada N’Gourma le top départ des travaux de construction des infrastructures éducatives. Ce projet s’inscrit dans le cadre d’un vaste programme de construction d’infrastructures éducatives équipées au profit des différents ordres d’enseignement afin d’améliorer la qualité de l’enseignement dans notre pays.

Pour le ministre de l’éducation nationale, Jean Martin COULIBALY, le choix de Fada N’Gourma pour le lancement du programme s’explique par le fait qu’elle est la région qui compte le plus de salles sous-paillotes parmi les 13 régions du Burkina Faso.école « Au cours de l’année scolaire 2014-2015, la région de l’Est comptait à elle seule 724 salles de classe sous-paillotes sur les 4 353 dénombrées au niveau national soit 16,63% » a-t-il précisé. Et le président de la délégation spéciale de Fada, Lamine TRAORE de renchérir que les salles de classe sous-paillotes dans la commune de Fada N’Gourma sont encore au nombre de 82.

Selon le représentant des bénéficiaires, Yentéma MANDOBIGA, l’école Baapougouni, site qui a servi au lancement du programme, compte 6 classes, toutes sous-paillotes avec 267 élèves au total. Pour lui, la réalisation de cette infrastructure va contribuer à améliorer les conditions d’apprentissage des enfants.

En somme, pour cette année 2016, en plus des 160 complexes programmés au titre de la résorption des salles de classe sous-paillotes, il est prévu entre autres la construction de 200 collèges d’enseignement général, 9 lycées, 79 salles de classe pour l’érection de 33 CEG en lycées, 4 centres de formation technique et professionnelle, 2 lycées professionnels, 2 lycées scientifiques, 40 équipements de laboratoire et de 40 forages au profit des lycées.

Service d’information du gouvernement

Print Friendly, PDF & Email

Plus d'articles:

izmir web tasarim genital estetik