Flash Info
prev next

à La Une »

Vœux de nouvel an : la Primature sacrifie à la tradition

6 janvier 2020 – 16 h 16 min Commentaires fermés sur Vœux de nouvel an : la Primature sacrifie à la tradition | 3 131 views

Le personnel de la Primature a présenté ses vœux de nouvel an au Premier Ministre son Excellence Monsieur Christophe Joseph Marie DABIRE ce lundi 06 janvier 2020 à Ouagadougou. Les collaborateurs du Chef du Gouvernement …

Lire l'article »
Actualités

Grands dossiers gouvernementaux

Chronique du Gouvernement

Chronique du Gouvernement du Burkina Faso

Conseil des Ministres

Ordre du jour et compte Rendu du conseil des Ministres

Les communiqués gouvernementaux

Les communiqués venant du SIG.

Le calendrier gouvernemental

Suivi de l’ensemble des activités gouvernementales.

Acceuil » Actualités, Chronique du Gouvernement

« Une nouvelle Chambre Consulaire pour booster le secteur de l’artisanat au Burkina Faso ».

Soumis par par 12 avril 2016 – 15 h 03 minPas de commentaire | 2 577 views

Ce dimanche 17 avril les artisans du Burkina Faso régulièrement inscrits sur les listes électorales vont procéder au renouvellement de la première Assemblée mis en place en 2010 pour un mandat de 5 ans.

La Chambre des Métiers de l’Artisanat du Burkina Faso, se compose de membres élus issus d’une part des Organisations Professionnelles d’Artisans et d’autre part des catégories d’activité de l’artisanat ou secteurs d’activités représentant les différents corps de métiers de l’artisanat suivants :

–       Métiers de l’alimentation,

–       Métiers du bâtiment et de la terre,

–       Métiers de la fabrication,

–       Métiers des services.

Au total 75 membres dont 50 individuels et 25 des Organisations Professionnelles d’Artisans (OPA) seront élus à l’issue du scrutin de dimanche.

Le siège de la CMA-BF est à Ouagadougou. Sa compétence s’exerce cependant sur tout le territoire du Burkina Faso suivant les sections territoriales qui se repartissent comme suit :

–       Section Territoriale du Centre qui regroupe les régions du Centre, du Centre-Nord, du Centre-Sud et les provinces du Kourwéogo et de l’Oubritenga ;

–       Section Territoriale de l’Ouest qui regroupe les régions de la Boucle du Mouhoun, des Cascades, des Hauts-bassins, et du Sud-Ouest ;

–       Section Territoriale de l’Est couvre les régions de l’Est, du Centre-Est et les provinces du Namentenga et du Ganzougou ;

–       Section Territoriale du Nord concerne la région du Nord, du Sahel, et la province du Bam ;

–       Section Territoriale du Centre Ouest couvre la région administrative du Centre-Ouest.

La Chambre des Métiers de l’Artisanat du Burkina Faso (CMA-BF) faut-il le rappeler, est une Assemblée Consulaire.

C’est une institution publique professionnelle dotée de la personnalité morale et de l’autonomie de gestion. La CMA-BF a été créée par décret n° 2007-304/PRES/PM/MCPEA du 18 mai 2007, modifié en 2009 en Conseil des Ministres en sa séance du 14 octobre par décret N°2009-841/PRES/PM/MCPEA. Elle est placée sous la tutelle technique du Ministère en charge de l’artisanat. La CMA-BF accompagne le gouvernement dans l’organisation et le rayonnement de l’artisanat au Burkina Faso. Elle est un corps constitué, habilité à représenter devant les pouvoirs publics, les intérêts généraux du secteur de l’artisanat. La Chambre donne son avis à la demande des pouvoirs publics ou formule des recommandations et des propositions de sa propre initiative sur toute question qui relève du secteur de l’artisanat.

Du reste, sa principale mission est de contribuer à l’organisation et à la modernisation du secteur et des métiers de l’artisanat. A ce titre, la CMA-BF est chargée de :

– procéder à toutes études techniques et prospectives du secteur visant à améliorer la qualité des produits et des services et la promotion des entreprises notamment à l’exportation ;

– mettre en œuvre des prestations de conseils et d’assistance requises pour accompagner les créateurs et les artisans et les chefs d’entreprises artisanales dans les domaines juridique, économique, technique, financier et réglementaire.

La Chambre des Métiers de l’Artisanat du Burkina Faso a également en charge, l’organisation de l’apprentissage dans les métiers du secteur et les actions de formation professionnelle des chefs d’entreprises artisanales, des artisans et leurs salariés.

Pour atteindre tous ces objectifs, la CMA-BF est organisée autour des structures suivantes :

–       l’Assemblée générale ;

–       le Bureau ;

–       les Commissions ;

–       la Direction générale.

L’Assemblée Générale de la CMA-BF est constituée de soixante-quinze (75) membres élus pour un mandat de cinq (5) ans renouvelable. La fonction de membre de la CMA-BF est gratuite. Elle ne peut donner lieu à aucune rétribution directe.

Le bureau mis en place par les membres élus est constitué de :

–       un (1) Président,

–       quatre (4) vice- présidents représentant les catégories d’activités,

–       les présidents des sections territoriales,

–       deux (2) Secrétaires.

Et si tout se passe bien, les 75 nouveaux élus vont se retrouver en début mai pour la mise en place du nouveau Bureau consulaire de la Chambre des Métiers de l’Artisanat du Burkina Faso (CMA-BF).

La CMA-BF constitue en son sein des commissions, organes de réflexion et de proposition à l’intention du bureau et de l’assemblée plénière. La constitution d’une commission des finances chargée des questions budgétaires et comptables, d’une commission des marchés et d’une commission chargée de l’administration et de la tenue du registre des métiers est obligatoire. En fonction des besoins et des principaux secteurs d’intervention du Burkina, la CMA-BF peut créer des commissions ad hoc.

La Direction générale est la structure administrative chargée de la gestion quotidienne de la Chambre Consulaire. Elle assure le fonctionnement de l’ensemble des services. Son premier responsable assiste à titre consultatif aux réunions du bureau et de l’assemblée générale et assure, sous l’autorité du Président, l’exécution de leurs décisions.

La Chambre des Métiers de l’Artisanat du Burkina Faso a en charge l’organisation de l’apprentissage dans les métiers du secteur et les actions de formation professionnelle des chefs d’entreprises artisanales, des artisans et leurs salariés.

 

Ministère du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat

Print Friendly, PDF & Email

Plus d'articles:

izmir web tasarim genital estetik