Flash Info
prev next

à La Une »

Vœux de nouvel an : la Primature sacrifie à la tradition

6 janvier 2020 – 16 h 16 min Commentaires fermés sur Vœux de nouvel an : la Primature sacrifie à la tradition | 4 247 views

Le personnel de la Primature a présenté ses vœux de nouvel an au Premier Ministre son Excellence Monsieur Christophe Joseph Marie DABIRE ce lundi 06 janvier 2020 à Ouagadougou. Les collaborateurs du Chef du Gouvernement …

Lire l'article »
Actualités

Grands dossiers gouvernementaux

Chronique du Gouvernement

Chronique du Gouvernement du Burkina Faso

Conseil des Ministres

Ordre du jour et compte Rendu du conseil des Ministres

Les communiqués gouvernementaux

Les communiqués venant du SIG.

Le calendrier gouvernemental

Suivi de l’ensemble des activités gouvernementales.

Acceuil » Actualités, Les communiqués gouvernementaux

Rapport 2015-2016 d’Amnesty international sur la situation des droits humains dans le monde: Au Burkina Faso, la tentative du coup d’Etat du 16 septembre 2015 pointé du doigt

Soumis par par 25 février 2016 – 19 h 35 minPas de commentaire | 1 735 views

Au nombre des gouvernements qui ont violé le droit international dans leurs pays au cours de l’année 2015, à travers la torture ou d’autres mauvais traitements, figurent  plus de 98 Etats. Plus de 30 autres ont forcé illégalement des réfugiés à retourner dans un pays où ils étaient en danger. Des crimes de guerre et d’autres violations des lois de la guerre ont été commis par les gouvernements ou des groupes armés dans 18 pays au moins, dont le Burkina Faso.

Pour le cas de notre pays, l’ONG a noté lors de la tentative du coup d’Etat du 16 Septembre 2015, l’usage excessif de la force par les membres ou de l’ex Régiment de sécurité présidentielle, des cas d’atteinte à la liberté d’expression et de la presse, de droits de journalistes bafoués, de radios incendiées ou saccagées.

Amnesty international reconnait toutefois des avancées notables de certaines pratiques qui honorent les droits humains ; en témoigne l’acceptation de signer le manifeste pour les droits humains de 4 candidats dont le président Rock KABORE, lors du lancement de la campagne sur la santé sexuelle et reproductive.

A cela s’ajoute la prise en compte d’une  des recommandations de l’ONG, notamment la mise place d’une commission pour enquêter et investiguer autour des exactions qui avaient été commises lors de l’insurrection populaire  des 30 et 31 octobre 2014 au Burkina Faso.

Le gouvernement salue les acteurs de cette ONG pour le travail abattu dans le sens de préserver les droits humains à travers le monde.

 

Le Service d’information du Gouvernement

Print Friendly, PDF & Email

Plus d'articles:

izmir web tasarim genital estetik