Couple australien enlevé à Djibo : L’épouse Jocelyn ELLIOT libérée est arrivée à Ouagadougou

Couple australien enlevé à Djibo

L’épouse Jocelyn ELLIOT libérée est arrivée à Ouagadougou

Jocelyn ELLIOTT, enlevée avec son époux médecin à Djibo le 15 janvier 2015 par AQMI, a été libérée le 6 février au Niger.

Arrivée à Ouagadougou, le 08 février 2016, Jocelyn ELLIOTT a été reçue en audience par le Président du Faso, SEM Roch Marc Christian KABORE.

Mme Elliott a fait une déclaration, où elle a remercié tous ceux qui ont œuvré à sa libération. Elle a souhaité  retrouver son époux Arthur Kenneth Elliott afin de poursuivre leurs activités au profit des populations de Djibo au Burkina Faso.

Le Président du Faso a fait savoir que le Burkina est tout à fait heureux et content de la libération de madame Elliot, grâce à la coopération entre le Burkina Faso et le Niger.

« Je dois dire que c’est une légitime fierté pour tout le monde : l’Australie, le Burkina, le Niger qu’elle ait pu être libérée. Je voudrais profiter de l’occasion pour saluer sincèrement le Niger pour le travail fait sur le terrain pour obtenir cette libération. Je voudrais également dire que le travail doit se poursuivre parce que le Dr Elliott n’a pas encore été libéré mais nous avons bon espoir que ce sera quelque chose qui sera fait dans les prochains jours. Nous travaillons toujours en synergie avec le Niger et l’Australie pour faire en sorte que le couple puisse encore se retrouver. »

                    Le Service d’information du gouvernement

Print Friendly, PDF & Email

Articles Recommandés

COMMUNIQUE: Gouvernement – Union des chauffeurs routiers du Burkina

Sig-Burkina

Campagne nationale de reforestation 2015 : les collectivités territoriales interpellées !

Sig-Burkina

2ème conférence de presse du gouvernement : L’amélioration des conditions de vie des ménages pauvres et vulnérables au cœur des échanges

Adams OUEDRAOGO

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus...

Recommended
Monsieur le Président de l’Assemblée Nationale, Honorables députés, Mesdames et…