Flash Info
prev next

à La Une »

Création des lycées scientifiques : un facteur de développement

8 décembre 2019 – 11 h 29 min Pas de Commentaire | 129 views

La création des lycées scientifiques permet de rehausser les effectifs très bas des élèves dans les filières scientifiques.
Pour cette rentrée scolaire 2019-2020, 8 lycées scientifiques sont fonctionnels.
A terme, 13 lycées scientifiques régionaux seront créés.

Lire l'article »
Actualités

Grands dossiers gouvernementaux

Chronique du Gouvernement

Chronique du Gouvernement du Burkina Faso

Conseil des Ministres

Ordre du jour et compte Rendu du conseil des Ministres

Les communiqués gouvernementaux

Les communiqués venant du SIG.

Le calendrier gouvernemental

Suivi de l’ensemble des activités gouvernementales.

Acceuil » Actualités, Les communiqués gouvernementaux

Lutte contre le chômage : Des travaux temporaires pour plus de 2000 jeunes

Soumis par par 31 janvier 2016 – 6 h 56 minPas de commentaire | 2 664 views

Le comité de pilotage du Projet emplois des jeunes et développement des compétences (PEJDC) pour la période 2014-2018 a tenu sa première session de l’année 2016, le  28 janvier 2016 à Ouagadougou.

A l’ordre du jour de cette réunion,  l’examen et  l’adoption du projet de rapport de mise en œuvre du PEJDC à la date du 31 décembre 2015, de celui du projet de plan budgétisé  de travail 2016  et le plan de passation des marchés. Ils se sont également penchés sur  l’état de la mise en œuvre des recommandations issues des missions de supervision, des audits du COPIL.

Après deux ans de mise en œuvre, des acquis importants ont été engrangés nonobstant les difficultés dans le démarrage du projet. 2000 jeunes ont pu bénéficier des  travaux à haute intensité de main-d’œuvre et des diplômés ont été formés en entreprenariat.

Par ailleurs, un recrutement de jeunes peu ou pas scolarisés est en cours pour des formations en entreprenariat et certains scolarisés ont bénéficié de formations en apprentissage par l’Agence nationale pour l’emploi (ANPE).

Pour les années 2016-2018, le Projet envisage le démarrage rapide des travaux  à Haute intensité  de main-d’œuvre (HIMO) en milieu rural, celui des activités  des sous composantes développement de la formation professionnelle initiale conduite par la Chambre de commerce et d’industrie et la mise en route du programme de formation apprentissage conduit par l’Agence nationale pour l’emploi (ANPE).

Pour cette période,  6 000 autres  emplois temporaires seront créés, près de 4 000 jeunes bénéficieront aussi de formations en entreprenariat.

Financé par la Banque mondiale à hauteur de  50 millions de dollars  soit environ 25  milliards de F CFA, le projet, d’une durée de cinq ans est structuré en trois composantes. Il s’agit des travaux à HIMO, du développement des compétences et le renforcement des capacités et de la gestion du projet.

Le Projet emplois des jeunes et développement des compétences vise, à terme, la réalisation de 240 km de pistes rurales et l’entretien  de 60 km de pistes, la construction de 16 ponts et le reboisement de 2400 ha. Il entend également créer 31 000 emplois temporaires pour les jeunes, former 8 000 jeunes à l’entreprenariat et 4 000 en apprentissage.

Le Service d’information du Gouvernement

Print Friendly, PDF & Email

Plus d'articles:

izmir web tasarim genital estetik