L’ASCE organise un cadre de concertation des organes de contrôle de l’ordre administratif à Bobo-Dioulasso

L’ASCE organise un cadre de concertation des organes de contrôle de l’ordre administratif à Bobo-Dioulasso

L’Autorité supérieure de contrôle d’Etat et de lutte contre la corruption (ASCE-LC) a ouvert le mardi 5 janvier 2016, à Bobo-Dioulasso, la session 2015 du cadre de concertation des organes de contrôle de l’ordre administratif.

A cette session prévue pour durer jusqu’au 8 janvier 2016, il sera question du bilan des activités des 13 derniers mois de la structure et de l’examen des propositions issues du symposium sur les reformes du contrôle public.

Le contrôleur général a loué l’engagement des organes de la Transition à combattre la corruption à travers le vote des lois et par des enquêtes parlementaires sur la fraude fiscale, l’impunité fiscale, les restes à recouvrer et les chèques impayés.

Les autorités saluent les actions de l’ASCE-LC et rappellent que l’émission de chèques sans provisions est passible de sanctions dans tout l’espace UEMOA. Par ailleurs, elles lancent un appel à tous les créanciers de l’Etat à plus de civisme par l’acquittement de leurs dettes dans les plus brefs délais.

                   Le service d’information du Gouvernement

Print Friendly, PDF & Email

Articles Recommandés

Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 03 avril 2019

Adams OUEDRAOGO

Zéphirin DIABRE, Chef de file de l’opposition

Sig-Burkina

Service national pour le développement (SND) Trente années d’activités

Sig-Burkina

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus...

Recommended
Communiqué A l'occasion des célébrations des fêtes de Saint Sylvestre…