Flash Info
prev next

à La Une »

Vœux de nouvel an : la Primature sacrifie à la tradition

6 janvier 2020 – 16 h 16 min Commentaires fermés sur Vœux de nouvel an : la Primature sacrifie à la tradition | 2 893 views

Le personnel de la Primature a présenté ses vœux de nouvel an au Premier Ministre son Excellence Monsieur Christophe Joseph Marie DABIRE ce lundi 06 janvier 2020 à Ouagadougou. Les collaborateurs du Chef du Gouvernement …

Lire l'article »
Actualités

Grands dossiers gouvernementaux

Chronique du Gouvernement

Chronique du Gouvernement du Burkina Faso

Conseil des Ministres

Ordre du jour et compte Rendu du conseil des Ministres

Les communiqués gouvernementaux

Les communiqués venant du SIG.

Le calendrier gouvernemental

Suivi de l’ensemble des activités gouvernementales.

Acceuil » Les communiqués gouvernementaux

Les membres du Gouvernement de la Transition, chargés d’expédier les affaires courantes jusqu’à la mise en place de la nouvelle équipe dirigeante

Soumis par par 30 décembre 2015 – 17 h 59 minPas de commentaire | 1 534 views

Les membres du Gouvernement de la Transition, chargés d’expédier les affaires courantes jusqu’à la mise en place de la nouvelle équipe dirigeante

A la veille de cette investiture, le Premier Ministre de la Transition, Monsieur Yacouba Isaac Zida, a présenté sa démission et celle de son gouvernement, conformément aux textes en vigueur.

Le Président de la transition a chargé les membres du Gouvernement de la Transition d’expédier les affaires courantes jusqu’à la mise en place de la nouvelle équipe dirigeante.

L’expédition des affaires courantes par les membres démissionnaires  de l’exécutif n’est pas en contradiction avec les textes en vigueur, notamment la constitution encore moins en droit comparé.

Elle répond au souci d’assurer la continuité de l’Administration et de transmettre les dossiers prioritaires à la nouvelle équipe.

Les pratiques antérieures consistant à demander aux secrétaires généraux d’assurer l’expédition des affaires courantes relève davantage des régimes d’exception.

Il reste entendu que les prérogatives des ministres intérimaires sont strictement encadrées. Ils ne peuvent prendre que des décisions nécessaires au fonctionnement ininterrompu du service public, en attendant la formation d’une équipe gouvernementale afin d’éviter une vacance totale du pouvoir exécutif.

Enfin, c’est une reconnaissance et un souci de préserver l’esprit de l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014 qui constitue désormais un socle inébranlable sur lequel les Burkinabè se baseront pour construire le Burkina Faso nouveau.

Le Service d’information du Gouvernement

Print Friendly, PDF & Email

Plus d'articles:

izmir web tasarim genital estetik